Lumière bleue ©Getty - Artur Debat
Lumière bleue ©Getty - Artur Debat
Lumière bleue ©Getty - Artur Debat
Publicité
Résumé

Qu’appelle-t-on lumière bleue ? Où la trouve-t-on ? Quels sont les effets potentiels de ce type de lumière sur nos organismes ? Lesquels sont scientifiquement prouvés ? Comment expliquer le fait que la lumière bleue soit à la fois bénéfique pour notre santé et nocive pour nos yeux ?

avec :

Giulia Spampinato (Doctorante à l'Institut de la Vision), Serge Picaud (neurobiologiste de l'institut de la vision), Sébastien Point (Docteur en physique, ingénieur en optique).

En savoir plus

On ne dénombre plus les reportages, images à l’appui, d’enfants ou d’adolescents hypnotisés par un écran d’ordinateur, de tablette ou de téléphone, pour dénoncer les multiples dangers de la lumière bleue sur les yeux, sur la rétine, sur le sommeil, sur la peau même… mais dans tout cet alarmisme ambiant, que faut-il croire ? Comment sont testés les effets de ce qu’on appelle la lumière visible de haute énergie sur des modèles animaux ? Comment est-il possible d’attester des effets de cette lumière sur l’endormissement ? Sommes-nous vraiment exposés à des doses si importantes qu’elles présentent des risques physiologiques et somatiques ?

Lumière bleue, attention aux yeux ! C’est l’obscur programme que La Méthode scientifique va examiner dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour y voir plus clair, nos deux invités du jour sont Serge Picaud, directeur de recherche Inserm à l’Institut de la Vision et Sébastien Point, docteur en physique, ingénieur en optique, auteur de « Lampes toxiques : des croyances à la réalité scientifique » chez Book-e-book et membre du comité de rédaction de la revue Sciences et Pseudo-sciences.

Le reportage du jour

Rencontre avec Alicia Torriglia, directrice de recherche au Centre de Recherche des Cordeliers. Elle étudie la phototoxicité de la lumière bleue sur les yeux rats. L’énergie qu’elle émet émise provoque des lésions sur leurs rétines. Par Tom Umbdenstock :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage par Tom Umbdenstock : Lumiere bleue

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les références musicales

Le titre du jour : « Blue light blues” par Django Reinhardt

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration