Fond diffus cosmologique, le plus lointain rayonnement émanant de l'univers observable. - NASA
Fond diffus cosmologique, le plus lointain rayonnement émanant de l'univers observable. - NASA
Fond diffus cosmologique, le plus lointain rayonnement émanant de l'univers observable. - NASA
Publicité
Résumé

Comment en est-on arrivé aux hypothèses de matière noire et d'énergie noire ? Quelles sont les observations qui permettent de confirmer cette théorie ? Où en est-on de la détection de ces "substances" ? Qu'est-ce que cela nous apprend sur la constitution de l'univers ?

avec :

Nathalie Palanque-Delabrouille (chercheur en cosmologie au CEA, institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (Irfu)), Mathieu Grousson (Journaliste collaborateur à Science & Vie).

En savoir plus

Il y a dans l’univers un certain nombre d’astres, d’objets, de matières que l’on connait à peu près bien. Les soleils, les planètes, les galaxies, les nuages de gaz, et même les trous noirs finalement, mais pour que l’univers se comporte comme il se comporte, il lui manque quelque chose. Quelque chose que la physique prévoit, mais qui se soustrait à toute observation. C’est la matière noire. Ajoutez à cela l’énergie noire, nécessaire pour comprendre l’expansion de l’univers et vous verrez qu’on n’y voit pas beaucoup plus clair.

Matière et énergie noires : pourquoi n’y voit-on pas plus clair dans l’univers ? c’est le problème que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient…

Publicité

Et pour plonger dans la noirceur cosmologique nous avons le plaisir d’accueillir Nathalie Palanque-Delabrouille, chercheuse en cosmologie au service de Physique des Particules de Saclay et Mathieu Grousson, docteur en physique des particules et journaliste pour le magazine Science et Vie.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage avec Marc Sauvage du CEA autour du satellite EUCLID (par Antoine Beauchamp)

5 min

Les références musicales :

Le titre du jour : Black Is Black, par Los Bravos.

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration