La médecine de précision a pour objectif de proposer au patient un traitement adapté aux caractéristiques de sa tumeur
La médecine de précision a pour objectif de proposer au patient un traitement adapté aux caractéristiques de sa tumeur
La médecine de précision a pour objectif de proposer au patient un traitement adapté aux caractéristiques de sa tumeur ©Getty - TEK IMAGE/SCIENCE PHOTO LIBRARY
La médecine de précision a pour objectif de proposer au patient un traitement adapté aux caractéristiques de sa tumeur ©Getty - TEK IMAGE/SCIENCE PHOTO LIBRARY
La médecine de précision a pour objectif de proposer au patient un traitement adapté aux caractéristiques de sa tumeur ©Getty - TEK IMAGE/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Publicité
Résumé

Qu’appelle-t-on médecine de précision ? Quel lien avec la médecine personnalisée ? Un traitement “à la carte” en fonction des spécificités de la maladie serait-il envisageable dans l’avenir proche pour les patients ?

En savoir plus

Et si la médecine de demain commençait… aujourd’hui ? Et si aux traitements génériques, appliqués à toutes et tous sans distinction, on substituait des traitement spécifiques, individualisés, qui ciblent exactement les cellules touchées, malades ou cancéreuses, et aucune autre ? Ce futur se conjugue déjà au présent, bienvenue dans l’ère de la médecine de précision.  Une médecine qui ne remplace pas la médecine traditionnelle, mais qui promet une véritable bascule pour la prise en charge des pathologies résistantes, et qui promet de se généraliser, dans les prochaines années, à de nombreuses et diverses affections, en dehors du strict champ de l’oncologie.

Médecine de précision : en plein dans le mille ! C’est le programme spécifique qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode Scientifique. 

Publicité

Et pour tout comprendre à ce futur de la médecine qui se déploie en ce moment même, nous avons le plaisir de recevoir Céline VALLOT, directrice de recherche à l’Institut Curie et Soumeya BEKRI, professeure, cheffe de service du laboratoire de biochimie métabolique du CHU de Rouen.

Le reportage du jour

Reportage à l’unité d’investigation clinique de l’Institut Curie, avec Christophe Le Tourneau, oncologue et chef du Département d'Essais Cliniques Précoces, qui a initié l’essai SHIVA01 en 2012. Ici, les patients souffrant de cancer participent activement aux tests de nouveaux médicaments. Ces traitements à l’essai sont mis au point à partir de biopsies de leur tumeur, dont on analyse l'ADN tumoral après séquençage, afin d’en dresser le portrait moléculaire, pour administrer un traitement de précision, adapté spécifiquement aux caractéristiques de leur cancer. Par Céline Loozen.

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique

En savoir plus : Dernières nouvelles du cancer

À lire : Existe-t-il un remède universel contre le cancer ?

Les références musicales

Le titre du jour :"Body and soul" par Thelonious Monk

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration