La fusée Ariane 5 avec le télescope spatial James Webb à bord, le jeudi 23 décembre 2021, au port spatial européen de Kourou, en Guyane.
La fusée Ariane 5 avec le télescope spatial James Webb à bord, le jeudi 23 décembre 2021, au port spatial européen de Kourou, en Guyane. ©Maxppp - Bill Ingalls/UPI
La fusée Ariane 5 avec le télescope spatial James Webb à bord, le jeudi 23 décembre 2021, au port spatial européen de Kourou, en Guyane. ©Maxppp - Bill Ingalls/UPI
La fusée Ariane 5 avec le télescope spatial James Webb à bord, le jeudi 23 décembre 2021, au port spatial européen de Kourou, en Guyane. ©Maxppp - Bill Ingalls/UPI
Publicité

Comment s'est déroulé le lancement du James Webb Space Telescope ? Pourquoi a-t-il été repoussé si longtemps ? Quels sont les différents instruments à son bord ? Comment va s’organiser le temps d’observation entre les différentes agences spatiales et équipes de recherches à travers le monde ?

Avec
  • Philippe Laudet Ingénieur, astrophysicien et responsable des programmes d'astrophysique au Centre national d'études spatiales à Toulouse

Il devait être initialement lancé en 2007, pour un budget total de 500 millions de dollars. Il a finalement été lancé le 25 décembre dernier, soit 14 ans plus tard, pour un montant de 10 milliards de dollars. 

Après de multiples reports, et une inquiétude immense au regard des espoirs scientifiques placés dans cet équipement, le James Webb Space Telescope est au moment où  nous parlons en voyage vers son orbite finale, à un million et demi de kilomètres de la Terre. Pour une mission qui, grâce au succès du lancement, doit durer au moins 10 ans. Nous vous dirons tout sur ce petit bijou de l’exploration spatiale. 

Publicité

"Mon nom est Webb, James Webb"c’est le programme spatial qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour nous raconter l’épopée de ce télescope, comme aucun autre, qui promet de nous faire remonter jusqu’à des âges de l’univers auxquels nous n’avions jamais eu accès, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Philippe Laudet ingénieur, astrophysicien et responsable des programmes d’astrophysique au Centre National d’Etudes Spatiales, à Toulouse, et Elodie Choquet astronome adjointe au laboratoire d’astrophysique de Marseille et à l’Université Aix Marseille. 

Le reportage du jour

Reportage à l’IRFU du CEA de Saclay, avec Pierre-Olivier Lagage, astrophysicien et co-concepteur de MIRI, l’instrument qui  permettra de scruter l’espace dans l’IR moyen. Dans ce domaine optique, on espère d’une part pouvoir traquer les exoplanètes et aussi pouvoir observer les galaxies lointaines, formées dans les premiers âges de l’univers.  Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Podcasts 

58 min

Les références musicales

Le titre du jour :  "The stars are out tonight" par David Bowie

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Mariam Ibrahim
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée