La nanomédecine permet d'apporter de nouveaux espoirs dans le domaine de la santé. - CC
La nanomédecine permet d'apporter de nouveaux espoirs dans le domaine de la santé. - CC
La nanomédecine permet d'apporter de nouveaux espoirs dans le domaine de la santé. - CC
Publicité
Résumé

Des nanotechnologies à la nanomédecine : comment la physico-chimie s’invite-t-elle dans nos cellules ? Le champ d’application évoqué pour la nanomédecine est de plus en plus vaste, mais quelles certitudes avons-nous ? Quel chemin reste-t-il à parcourir pour qu'elle ouvre une nouvelle ère médicale ?

avec :

Patrick Couvreur (Professeur de Pharmacotechnie), Nathalie Mignet (Directrice de recherche CNRS à la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris Descartes à Paris Elle dirige l’équipe « Vecteurs pour l’Imagerie Moléculaire et le Ciblage Thérapeutique » dans l’Unité des Technologies Chimiques et Biologiques pour la Santé.).

En savoir plus

« There’s plenty of room at the bottom », prophétisait le physicien Richard Feynman à la toute fin des années 50, il y a plein de place en bas tout en bas, dans l’infiniment petit à l’échelle nanométrique soit un milliardième de mètre et notamment dans le domaine médical. La nanomédecine, rendue possible par les progrès technologiques, promet depuis le début de ce nouveau siècle des traitements ciblés, personnalisés, notamment en cancérologie, qui vont livrer le médicament directement au cœur de la cellule concernée. Mais malgré ces promesses, bientôt 20 ans après ses débuts, le miracle médical prophétisé n’est pas encore advenu.

Nanomédecine : un médecin dans ma cellule : c’est le programme que nous allons développer dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour nous guider dans cette aventure intérieure ou dans ce voyage fantastique suivant que vous préfériez le film de Richard Fleischer ou de Joe Dante, nous avons le plaisir de recevoir Nathalie Mignet, directrice de recherche CNRS à la faculté de pharmacie et l’Université Paris Descartes et présidente de la Société Française de Nanomédecine et Patrick Couvreur, professeur de pharmacotechnie et biopharmacie à l’Université Paris Sud, responsable de l’équipe « Nanomédicaments pour le traitement des maladies graves ».

Le reportage du jour

Rencontre avec Julien Nicolas, chimiste, directeur de recherche CNRS à l’Institut Galien de la Faculté de Pharmacie Paris-Sud. Avec son équipe il travaille au développement de nanoparticules destinées à la délivrance de médicaments, mais aussi de nanoparticules utiles pour  l’imagerie nanomédicale. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage " Chimie et nanomédecine " avec Julien Nicolas

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : I've still got my health par Bette Middler

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration