Quels sont les types de virus connus pour pouvoir persister de façon latente ou chronique dans l’organisme ?
Quels sont les types de virus connus pour pouvoir persister de façon latente ou chronique dans l’organisme ?
Quels sont les types de virus connus pour pouvoir persister de façon latente ou chronique dans l’organisme ? ©Getty -  ROGER HARRIS/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Quels sont les types de virus connus pour pouvoir persister de façon latente ou chronique dans l’organisme ? ©Getty - ROGER HARRIS/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Quels sont les types de virus connus pour pouvoir persister de façon latente ou chronique dans l’organisme ? ©Getty - ROGER HARRIS/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qui distingue une infection virale aiguë d’une infection virale persistante ? Dans le second cas, comment les virus s’installent-ils, et par quels moyens peuvent-ils persister dans l’organisme ?

avec :

Brigitte Autran (professeure d'immunologie à l'université Pierre et Marie Curie, responsable du département d'immunologie à la Pitié-Salpêtrière, membre du comité vaccin COVID-19), Vincent Maréchal (Professeur de virologie à Sorbonne Université, directeur du groupe d’intérêt scientifique Obépine (Observatoire épidémiologique dans les eaux usées).).

En savoir plus

Il y a quelques semaines, lorsque la Corée du Sud annonçait de nouveaux cas de contamination à la Covid sur des personnes qui en avait pourtant guéri, il a été question, un temps, de réactivation virale. Les chercheurs se sont demandé si le SARS-CoV2 pouvait rester, de façon dormante, dans des réservoirs viraux dans l'organisme. Si cette question semble avoir été à peu près tranchée pour la Covid, elle nous a donné envie de nous intéresser à ces virus qui vivent en nous, en passagers clandestins. Qui sont-ils, comment se cachent-ils, pourquoi ressurgissent-ils à certains moments plus qu'à d'autres ? Qu'est qu'une infection latente par rapport à une infection chronique ? Bref, nous parlerons aujourd'hui de ces virus pot-de-colle dont on ne se débarrasse jamais tout à fait.

Ne dérangez pas le virus qui dort. C'est le programme persistant qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Publicité

Et pour examiner les mécanismes qui conduisent ces virus à s'installer durablement dans nos organismes... nous avons le plaisir de recevoir aujourd'hui Brigitte Autran, professeure émérite d'immunologie à la faculté de médecine Sorbonne Université et Vincent Maréchal, professeur de virologie à Sorbonne Université...

Repères

  • Les infections aiguës non persistantes prouvent l'efficacité des défenses innées et adaptatives. A contrario, les infections persistantes illustrent la capacité de certains virus à échapper à long terme aux défenses de l'hôte.
  • Parmi les infections persistantes, on distingue les infections latentes - pour lesquelles la multiplication du virus est endiguée par le système immunitaire - des infections chroniques - pour lesquelles le virus continue de se multiplier bien au-delà de la phase aiguë. Pour les premières, on peut citer les champions de la latence que sont les herpesvirus (les herpes simplex, EBV ou encore le virus de la varicelle et du zona), tandis que pour les secondes, on peut citer le VHC, le VIH ou encore les papillomavirus.
  • Une meilleure connaissance des stratégies des virus pour contourner les défenses de leur hôte aboutira, dans les prochaines années, à des approches préventives ou curatives plus spécifiques et plus efficaces.

Pour aller plus loin

[Thread] Retrouvez aussi les sources de cette émission sur le fil Twitter de l'émission.

Les référence musicales

Le titre du jour :  "Virus" par Björk

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration