Pourquoi est-ce que le nucléaire est-il un sujet aussi polarisé en France ?
Pourquoi est-ce que le nucléaire est-il un sujet aussi polarisé en France ? ©AFP - JULIAN STRATENSCHULTE
Pourquoi est-ce que le nucléaire est-il un sujet aussi polarisé en France ? ©AFP - JULIAN STRATENSCHULTE
Pourquoi est-ce que le nucléaire est-il un sujet aussi polarisé en France ? ©AFP - JULIAN STRATENSCHULTE
Publicité

L'actualité des sciences vue par Mathilde Fontez, Benoît Tonson et Alessandro Roussel. Discussion autour de la problématique du nucléaire, des aurores planétaires, des planètes qui survivent à leur étoile, et du rajeunissement de nos cellules...

Avec

"Nucléaire is the new green". Après des années d’interruption et de mise au banc des énergies, suite aux catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima, le nucléaire se réinvite dans le débat énergétique, comme solution décarbonée de transition avant de passer au tout renouvelable. 

Mais, en France, parler de nucléaire, c’est être pour ou contre, blanc ou noir. Est-il possible de parler d’énergie nucléaire, avec un regard scientifique, et de sortir du débat stérile entre partisans et opposants ? ce sera notre discussion du jour. Nous parlerons également de planètes autour de naines blanches, d’aurores sur Saturne et de rajeunissement cellulaire...

Publicité

"Nucléaire, naines blanches, Saturne et cellules reprogrammées" c’est le programme riche qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour dérouler ce programme foisonnant, de nouvelles voix que nous sommes ravis d’accueillir à cette table, Benoit Tonson, chef de rubrique science du site The Conversation, Alessandro Roussel, auteur de l’excellente chaine YouTube "ScienceClic", et Mathilde Fontez, rédactrice en chef du non moins excellent magazine Epsiloon. 

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Le nucléaire

Des géantes survivent à la mort de leur étoile

Des aurores planétaires sur Saturne

Rajeunir en reprogrammant nos cellules ?

Les références musicales

Le titre du jour : "Rise" par Edapollo

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe