Porphyromonas gingivalis est une bactérie pathogène à l’origine des maladies parodontales. Elle est associée à d’autres pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et plus récemment, la maladie d’Alzheimer.  ©Getty -  Peter Macdiarmid
Porphyromonas gingivalis est une bactérie pathogène à l’origine des maladies parodontales. Elle est associée à d’autres pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et plus récemment, la maladie d’Alzheimer. ©Getty - Peter Macdiarmid
Porphyromonas gingivalis est une bactérie pathogène à l’origine des maladies parodontales. Elle est associée à d’autres pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète et plus récemment, la maladie d’Alzheimer. ©Getty - Peter Macdiarmid
Publicité
Résumé

Qu’est-ce que Porphyromonas gingivalis ? Qu’est-ce qu’une maladie parodontale ? Les maladies parodontales exacerbent-elles d’autres pathologies ? Quel est le lien entre la bactérie P. Gingivalis et la maladie d'Alzheimer ?

avec :

Ariane Berdal (Directrice de recherche Inserm au Centre des COrdeliers et membre du comité d’interface d’Odontologie de l'Inserm), Martine Bonnaure-Mallet (Professeur des Universités en sciences biologiques à l'UFR Odontologie de l'Université de Rennes, praticien hospitalier, enseignante chercheur à l’Inserm et chirurgien dentiste.).

En savoir plus

La rentrée des classes, c’est une nuit courte, des enfants nerveux, des parents stressés, le retour de la fatigue, peut-être un peu plus de café ou de cigarettes qu’à l’accoutumée et ce matin, en vous brossant les dents, comme à chaque rentrée : les gencives qui saignent. Une légère inflammation gingivale, c’est normal et ça arrive à tout le monde. En revanche, quand la situation s’aggrave et tourne à la parodontite, c’est plus inquiétant, d’autant que la bactérie à l’origine de ces infections gingivales se retrouve dans de nombreuses autres affections, allant du diabète, aux maladies cardiovasculaires et est même suspectée d’avoir un lien avec Alzheimer.

P. Gingivalis, les racines du mal : c’est le programme mordant qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité
7 min

Et pour évoquer cette bactérie, les affections parodontales et les liens avec différentes pathologies, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Martine Bonnaure-Mallet, professeure des universités en sciences biologiques à l’UFR Odontologie de l’Université de Rennes, praticienne hospitalière, enseignante chercheuse à l’Inserm et chirurgienne dentiste et Ariane Berdal, directrice de recherche Inserm au Centre de Recherche des Cordeliers à Paris, et doyenne de l’UFR d’Odontologie Garancière, rattachée à l’Université Paris Diderot.

Le reportage du jour

La bactérie P. Gingivalis est en cause dans l’apparition de maladies rhumatismales via la parodontite. Marjolaine Gosset est praticienne hospitalier et chercheuse à Paris Descartes, et Jérôme Bouchet de l’équipe Pathologies, Imageries et Biothérapies orofaciales étudient sur des modèles murins la perte osseuse induite par P. Gingivalis. Ces données, utile pour les médecins chirurgiens dans le traitement et la prévention, permettent de comprendre comment la bactérie évolue et aboutit à d’autres pathologies. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Etude de la parodontite par P.Gingivalis" avec Marjolaine Gosset

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les compléments d'information sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Blouse du dentiste" par Henri Salvador

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration