Code informatique - CC
Code informatique - CC
Code informatique - CC
Publicité
Résumé

L'apprentissage du code informatique est entré au programme scolaire en 2016. Pourquoi apprendre le code aujourd’hui ? Devons-nous tous apprendre à coder ? Comment sont formés les enseignants ?

avec :

Sophie de Quatrebarbes (Coordinatrice du programme Class'code, programme de formation à la pensée informatique à destination des professionnels de l’éducation.), Serge Abiteboul (Informaticien, membre du Collège de l'Arcep, chercheur à l'ENS Paris et directeur de recherche à l'Inria).

En savoir plus

85% des français ont aujourd’hui accès à internet, d’ailleurs, 75% - soit trois personnes sur quatre y accèdent tous les jours et ce chiffre monte à 95% chez les 18-24 ans. Ces chiffres qui témoignent de la submersion complète de notre quotidien dans le numérique, on peut les enfiler comme des perles. 

4 min

Et pourtant malgré cette extrême pénétration, ce qui se passe sous le capot de nos machines nous est encore largement inconnu. A tel point que le secteur du numérique va être en déficit de main d’œuvre dans les années à venir. Alors est-il temps d’apprendre le code à tous, et dès l’école ?

Publicité

Passe ton code d’abord ! C’est le problème dont nous allons nous saisir dans l’heure qui vient. 

Et pour évoquer ces questions d’éducation au code, et in fine, de démocratie numérique, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Sophie de Quatrebarbes, coordinatrice du programme Class’Code, programme de formation à la pensée informatique à destination des professionnels de l’éducation et Serge Abiteboul, informaticien, chercheur à l’ENS Paris et directeur de recherche INRIA et nous serons rejoints un peu plus tôt qu’à l’accoutumée par notre doctorante du mercredi, Marine Roche, qui travaille sur la réaction de professeurs des écoles à l’enseignement de la programmation informatique.

Le reportage du jour

Rencontre avec Roberto di Cosmo, directeur du projet Software Heritage, la première archive universelle de codes sources en libre accès. Pourquoi est-il essentiel de préserver ces codes sources de logiciels au même titre que d’autres objets du patrimoine culturel de l’humanité ? Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - REPORTAGE "Software Heritage : archive mondiale du code source" avec Roberto Di Cosmo

6 min

Le fil de l’émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : Code breaker par Tunng

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration