Une pieuvre de l'aquarium de Coruña
Une pieuvre de l'aquarium de Coruña
Une pieuvre de l'aquarium de Coruña - CC
Une pieuvre de l'aquarium de Coruña - CC
Une pieuvre de l'aquarium de Coruña - CC
Publicité
Résumé

Quelles sont les spécificités biologiques des pieuvres ? Comment classe-t-on les pieuvres ? Pourquoi les pieuvres sont-elles aussi intelligentes ? Pourquoi intéressent-elles les chercheurs dans de nombreux domaines ? Pour quelles raisons les pieuvres nourrissent-elles depuis toujours nos mythes ?

avec :

Catherine Vadon (Océanographe biologiste et ichtyologue), Ludovic Dickel (Biologiste, Professeur de biologie comportementale à l'Université de Caen, Responsable du groupe Groupe Mémoire et Plasticité comportementale).

En savoir plus

Plus on en apprend sur les pieuvres, et plus elles nous surprennent. Unique parmi les invertébrés pour son intelligence et ses incroyables facultés adaptatives, le cerveau de la pieuvre compte plus de neurones qu’une souris, elles sont capables d’apprendre, d’utiliser des outils, voire de jouer. Après avoir été longtemps considérées comme solitaires, une « cité des pieuvres », baptisée Octlantis, a récemment été découverte au large des côtes de l’Australie. Autant de facultés surprenantes qui ont conduit Théodore Monod à estimer qu’après le règne des humains, la prochaine espèce à dominer notre planète pourrait bien être les céphalopodes. 

Pieuvre, un animal qui fait couler beaucoup d’encre. C’est le problème que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour faire le tour de nos connaissances et des surprenantes aptitudes et caractéristiques de nos amis les poulpes, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Catherine Vadon, biologiste, océanographe, et maître de conférence au Museum d’Histoire Naturelle « Pieuvres, seiches, calmars, de captivantes créatures » chez Belin et Ludovic Dickel, éthologue, professeur en biologie comportementale à l’université de Caen. 

Le reportage du jour

Les poulpes peuvent-ils apprendre ? Entraînement d’un poulpe de quatre mois dans les aquariums du Palais de la découverte, avec Philippe Lavaivre. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage : "Un poulpe mange un crabe au Palais de la découverte"

8 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le tire du jour : Octopus' garden - The Beatles

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration