L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition, mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement.
L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition, mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement. ©Getty - Mirage
L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition, mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement. ©Getty - Mirage
L’excès de bruit a des effets sur les organes de l’audition, mais peut aussi perturber l’organisme en général, notamment le sommeil ou le comportement. ©Getty - Mirage
Publicité

Qu'est-ce que la pollution sonore ? À partir de quel seuil estime-t-on qu'un son est dangereux ? Quelles sont les conséquences sanitaires du bruit ? De quels outils dispose-t-on pour mesurer, quantifier, et évaluer la pollution sonore ? La clé réside-t-elle dans nos comportements individuels ?

Avec
  • Jean-Luc Puel Professeur de neurosciences, président de l’association JNA
  • Fanny Mietlicki Directrice de l'Observatoire du bruit en Ile-de-France « Bruitparif »

Qui n’a jamais grimacé au passage d’une moto ou d’une voiture trop bruyante ? Qui ne s’est jamais bouché les oreilles à cause d’un marteau piqueur ? Qui n’a jamais voulu fuir sur une île déserte à cause de travaux chez ses voisins ?

Ces exemples vous paraissent anecdotiques et pourtant le bruit, les nuisances sonores et la pollution sonore ont un impact bien réel sur la santé, l’environnement et l’économie, un impact qui fait l’objet de plus en plus de recherches.

Publicité

Si l’on ne veut pas foncer droit dans le mur du son, il est donc temps de prendre scientifiquement le bruit par les cornes et de rendre à nos oreilles la paix qu’elles méritent. 

"Pollution sonore : et je coupe le son", c’est le programme auditif qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans “La Méthode Scientifique” !

Et pour parler des nombreux enjeux liés à la pollution sonore nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Fanny Mietlicki, directrice de l’Observatoire du bruit en Ile de France “Bruitparif”. Avec nous également Jean-Luc Puel, professeur de neurosciences à l’Institut des neurosciences de Montpellier et président de l’association JNA - J_ournée Nationale de l’Audition_.

Le reportage du jour 

Reportage rue de Courcelles à Paris, au pied d’un candélabre arborant un capteur Méduse. Cet instrument conçu et déployé par Bruitparif en IDF permet d’identifier les sources trop bruyantes au sein du trafic routier. Avec Matthieu Sineau, chef de projet à Bruitparif. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

8 min

La recherche montre en main

En quatre minutes, Julie Leduc présente sa thèse, qu'elle effectue à l'École de Sciences de la Société : Territoires, Economie, Droit (SSTED), en partenariat avec le Laboratoire d'Economie d'Orléans, sous la direction de Daniel Mirza et Anne-Sophie Evrard.

"Pollution sonore : Évaluation des impacts économiques, sanitaires et réglementaires"

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "All the time" par Pretty Inside

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe