Pourquoi la nature préfère-t-elle le sexe ?

 Deux Piérides de la rave pendant l'accouplement
 Deux Piérides de la rave pendant l'accouplement -  Wikimedia Commons
Deux Piérides de la rave pendant l'accouplement - Wikimedia Commons
Deux Piérides de la rave pendant l'accouplement - Wikimedia Commons
Publicité

Qu’est-ce que la sexualité ? Quand est-elle apparue et comment s’est-elle adaptée au cours de l’évolution pour les besoins de la reproduction ? Comment la reproduction sexuée a-t-elle pris le pas sur la reproduction asexuée pour la majeure partie des espèces ?

Avec
  • Pierre-Henri Gouyon Biologiste, professeur émérite au Muséum National d’Histoire Naturelle
  • Tatiana Giraud Directrice de recherche CNRS, directrice adjointe de l’UMR Ecologie, Systématique et Evolution, Professeur à l’Ecole Polytechnique

Le saviez-vous ? Sexe vient du latin sexus, lui-même dérivé de l’infinitif secare… qui signifie couper, diviser.

La reproduction sexuée est donc une affaire de coup de ciseau, de scission entre deux genres, mâle et femelle, mais aussi de scission d’un matériel génétique diploïde en une seule paire de chromosomes qui va constituer le gamète. Pourquoi ce type de reproduction a-t-il été massivement sélectionné, puisque 95% des espèces vivantes le pratiquent ? Comment la reproduction sexuée est-elle apparue, et pourquoi a-t-elle perduré malgré ce que certains biologistes qualifient de « gaspillage » ? Bref, pourquoi la nature copule-t-elle ?

Publicité

Pourquoi la nature préfère-t-elle le sexe ? C’est le problème que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient : bienvenue dans La Méthode Scientifique.

Pour tâcher d’y répondre, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Tatiana Giraud, directrice de recherche CNRS, directrice adjointe de l’UMR Ecologie, Systématique et Evolution à l’Université Paris Sud, et lauréate du Grand Prix Scientifique de la Fondation Louis D., Institut de France, pour ses travaux de recherche sur l’étude génomique de la diversité des champignons ainsi que Pierre-Henri Gouyon, professeur au Muséum d’Histoire Naturelle, à Agro Paris Tech et à Sciences Po Paris, chercheur au sein du laboratoire OSEB (Origine, Structure et Evolution de la Biodiversité).

Le reportage du jour

Interview de Manuela Lopez Villavicencio sur la cryptogamie du champignon au Muséum national d'histoire naturelle

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Sexualité et asexualité d'un champignon" avec Manuela Lopez

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : "I want your sex" par George Michael

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

L'équipe