Ce qui fait l'outil, c'est la rencontre de l'homme avec le tranchant.
Ce qui fait l'outil, c'est la rencontre de l'homme avec le tranchant. - CC
Ce qui fait l'outil, c'est la rencontre de l'homme avec le tranchant. - CC
Ce qui fait l'outil, c'est la rencontre de l'homme avec le tranchant. - CC
Publicité

Les pierres taillées de Lomekwi sont-elles les Lucy de l’industrie lithique ? Faut-il revoir le lien entre évolution de l’homme et outils taillés? Comment la découverte de Lomekwi fait-elle évoluer la recherche en préhistoire ? Quelles zones d’ombres reste-t-il à élucider ?

Avec
  • Éric Boëda Professeur à l’université de Paris-Nanterre, directeur de la Mission franco-brésilienne du Piaui (ministère de l’Europe et des Affaires étrangères).
  • Roxane Rocca Maître de conférence à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Longtemps, l’apparition du genre « homo » a été associée à l’outillage, et à la faculté des premiers hommes à transformer leur environnement, notamment via la taille de la pierre. De là vient d’ailleurs la taxonomie d’homo habilis, l’homme qui sait faire, l’homme qui utilise ses mains. C’était sans compter la découverte des outils dits de Lomekwi, des pierres taillées, unipolaires et unifaciaux, qui remontent à près de 3 millions et demi d’années soit 700 000 ans avant les plus vieux outils jusqu’à présent découverts en Ethiopie. Qui étaient ces premiers tailleurs de pierre ? Et surtout, l’outil précède-t-il l’humain ?

Premiers outils : une énigme de taille : c’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour tenter de lever cette énigme multimillénaire, nous avons le plaisir d’accueillir aujourd’hui Roxane Rocca, maitre de conférence à l’université Paris I, elle travaillait cet été sur un site du sud de l’Italie où se trouvent les plus anciens bifaces d’Europe, et Eric Boëda, professeur de préhistoires à l’Université Paris Ouest Nanterre, membre de l’Institut Universitaire de France.

Le reportage du jour

Antony Borel est préhistorien et maître de conférence au Muséum d’Histoire Naturelle. Spécialiste de tracéologie, il tente de comprendre les modalités d’utilisation des premiers outils en analysant les traces laissées sur ces derniers. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Outils taillés et tracéologie" avec Antony Borel

8 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : "Trace" par Jim Black

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

L'équipe