La station Mir : troisième génération de station spatiale - NASA
La station Mir : troisième génération de station spatiale - NASA
La station Mir : troisième génération de station spatiale - NASA
Publicité
Résumé

Après la perte de la course à la Lune face aux Américains, comment l’URSS se place sur le cap des stations spatiales à partir des années 65 ? Quels efforts à la fois militaires et civils pour y parvenir ? Almaz, Saliout, Mir, quels ont été les modèles successifs de stations spatiales ?

avec :

Isabelle Sourbès-Verger (géographe, directrice de recherches CNRS Centre Alexandre Koyré, spécialiste des questions de géopolitique de l'espace et des politiques spatiales.), Alain Cirou (Directeur de la rédaction du magazine français Ciel et Espace Consultant scientifique d’Europe 1).

En savoir plus

Après avoir envoyé le premier satellite artificiel en orbite, le premier être vivant, la première sonde lunaire, le premier homme et la première femme dans l’espace, et avoir fait la première sortie extra-vehiculaire, l’Union Soviétique se fait coiffer au poteau lorsqu’en juillet 1969, les Etats-Unis envoient les premiers hommes sur la Lune. Telle était la teneur de notre première émission consacrée au programme spatial russe. Deuxième émission : Saliout, Mir, l’Union Soviétique a également, de ce côté, été précurseur. D’une station à l’autre, avant l’ISS, comment a évolué l’ambition spatiale de ce pays devenu Fédération de Russie et quelles sont ses ambitions pour l’avenir ?

Conquête spatiale soviétique : station to station. C’est le programme sylvestre qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Publicité

Et pour poursuivre la narration de cette aventure spatiale venue de l’Est, nous avons le plaisir de retrouver Isabelle Sourbès-Verger, géographie, chercheuse CNRS et spécialiste des politiques spatiales et Alain Cirou, directeur de la rédaction du magazine Ciel et Espace.

Le reportage du jour

Visite à de la collection du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, en compagnie de Mathieu Beylard, chargé de médiation culturelle et scientifique, pour découvrir une maquette de la station Saliout 6. Par Alexandre Morales.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

7 min

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration
Alexandre Morales
Collaboration