Représentation d'un pulsar (Chandra, 28/06/12)
Représentation d'un pulsar (Chandra, 28/06/12) - NASA
Représentation d'un pulsar (Chandra, 28/06/12) - NASA
Représentation d'un pulsar (Chandra, 28/06/12) - NASA
Publicité

Qu’est-ce qu’un pulsar ? Comment se forment-ils ? Comment fonctionne un pulsar ? Comment ont-ils été découverts ? Quels sont les différents types de pulsars que l’on peut observer ?

Avec
  • Kumiko Kotera Chargée de recherche CNRS à l’Institut d’Astrophysique de Paris
  • MAthieu de Naurois Chargé de recherche au Laboratoire Leprince Ringet

Le premier petit nom que les astrophysiciens avaient trouvé, c’est LGM, pour Little Green Man, petits hommes verts. Et pour cause : comment interpréter a priori un signal aussi ponctuel et aussi implacablement régulier, venant des fins fonds de l’espace, mais très vite, LGM a été abandonné pour PSR, contraction de pulsating star, ou pulsar. Des étoiles à neutron hypercompactes qui diffusent, avec une fréquence d’une précision totalement inégalée dans l’univers connu, un faisceau directionnel de radiations électromagnétiques. Bref, les rouages de l’horlogerie cosmique.

Pulsars : la grande horlogerie cosmique : c’est le problème qui va nous occuper dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour essayer de mieux comprendre cette mécanique suisse interstellaire, nos grands horlogers du jour sont Kumiko Kotera, docteure en astrophysique, chargée de recherche CNRS à l’institut d’astrophysique de Paris et Mathieu de Naurois, chargé de recherche au laboratoire Leprince Ringuet sur les expériences HESS et CTA.

Le reportage du jour

Comment détecte-on un pulsar ? Reportage au Laboratoire Astroparticules et Cosmologie de l’université Paris Diderot, sur l’expérience HESS II avec Arache Djannati-Ataï, Directeur de recherche CNRS et spécialiste des pulsars. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "comment détecter un pulsar"

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre de jour : «Star light star bright » de Nan Castle

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration