Rétrofictions, cinq siècles de science-fiction francophone vous contemplent

Rétrofictions
Rétrofictions - CC
Rétrofictions - CC
Rétrofictions - CC
Publicité

Qu’est-ce que la conjecture romanesque rationnelle francophone ? Quelles bornes temporelles et comment ont-elles été choisies ? Quelles difficultés pour écrire un tel ouvrage ? Combien de temps pour tant d’entrées ? Quelles sources ont été privilégiées ?

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris, cette semaine, la disparition d’un grand arpenteur des chemins de traverse de la littérature française de science-fiction. Joseph Altairac nous a quitté, brutalement. Il était sans conteste un modèle d’érudition pour tout ce qui concerne les littératures de l’imaginaire. Erudition qu’il avait consignée, il y a deux ans, dans un recueil monde, co-écrit avec son ami Guy Costes, un coffre au trésor pour tous les amoureux de la science-fiction, et de tous les genres étranges qui y affèrent. Encyclopédie indispensable dans laquelle se côtoient des auteurs inattendus comme Huysmans ou Claudel, et des thèmes aussi impossibles que « Napoléon résurrection » ou « Galvanoplastie ». Aujourd’hui, en hommage à Joseph Altairac, nous vous proposons de réécouter cette émission.

Rétrofictions, cinq siècles de science-fiction francophone vous contemplent, c’est le programme hommage va nous occuper pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Nous vous proposons donc de réécouter l’émission consacrée à la Bible co-écrite avec son ami Guy Costes de tout ce que compte d’imaginaire la littérature, mais aussi la bande dessinée, la vaissellerie ou la philatélie française Rétrofictions, encyclopédie de la conjecture romanesque rationnelle aux éditions des Belles Lettres et Encrage.

Le fil de l'émission

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe