.
.
  . ©Getty - A. Delbot
. ©Getty - A. Delbot
. ©Getty - A. Delbot
Publicité
Résumé

Qu’est-ce que l’affaire Surgisphere ? En quoi cette affaire symbolise-t-elle les dangers auxquels sont confrontées les revues scientifiques ? Comment expliquer le boum des prépublications et quels sont les enjeux de cette multiplication ?

avec :

Hervé Maisonneuve (Médecin de santé publique, rédacteur scientifique, anime le blog Rédaction Médicale et Scientifique et référent intégrité de la faculté de médecine Paris 7), Pierre Corvol (professeur émérite au Collège de France, Président de l'Académie des sciences et membre de L'Académie nationale de médecine), Sylvestre Huet.

En savoir plus

Le 22 mai dernier, The Lancet – peut-être la plus prestigieuse des revues médicales à comité de lecture – publiait une étude rétrospective qui faisait état non seulement de l'inefficacité de l'hydroxychloroquine comme traitement de la COVID, mais aussi d'une augmentation de cas d'arythmie cardiaque et un surnombre de décès chez les patients traités.  Trois jours plus tard, l'Organisation Mondiale de la Santé – et plusieurs pays dans la foulée, dont la France, suspend tous les essais cliniques en cours impliquant de l'hydroxychloroquine. Patatras ! Des doutes substantiels sur la nature de l'étude surgissent, et elle finit par être rétractée le 4 juin. Cette affaire, désormais connue sous le nom de « Lancetgate » doit elle engager à repenser la place des revues dans la recherche scientifique ?

Revues scientifiques, la crise de confiance. C'est le programme à facteur d'impact qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour revenir sur ce Lancetgate, et essayer de comprendre ce que cette affaire pointe des dysfonctionnements liés à la publication des études, et ce qu'il faudrait faire pour y remédier, nous avons le plaisir de recevoir, à distance comme toujours Pierre Corvol, médecin, chercheur en biologie, professeur émérite au Collège de France et président de l'Académie des Sciences Hervé Maisonneuve, médecin en santé publique, et référent intégrité à la faculté de médecine Parix VII et Sylvestre Huet, journaliste scientifique, auteur du blog Science².

Repères

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration