Affiche du Festival Les Utopiales, signée Alex Alice - Alex Alice
Affiche du Festival Les Utopiales, signée Alex Alice - Alex Alice
Affiche du Festival Les Utopiales, signée Alex Alice - Alex Alice
Publicité
Résumé

Comment la science-fiction et les problématiques environnementales s'entremêlent-ils ? Peut-on considérer que la science-fiction a anticipé la crise climatique ? Qu'a-t-elle à nous raconter au sujet des crises actuelles ? Qu'est-ce que la science-fiction éco-apocalyptique ?

avec :

Gwen de Bonneval (dessinateur et scénariste de bande dessinée), Bénédicte Leclercq (Responsable de la programmation des conférences d’Universcience - Ancienne journaliste scientifique de Pour la Science), Jérôme Vincent (Directeur d'ActuSF).

En savoir plus

Alors que la COP-26 s’ouvre lundi à Glasgow, et que la perspective de maintenir la hausse des températures en dessous d’un degré cinq semble un objectif de plus en plus difficile à atteindre, et si les premiers lanceurs d’alerte sur la crise climatique étaient à aller chercher du côté de la science-fiction ? Et si le tout premier d’entre eux n’était autre que Jules Verne ? 

Dès l’âge d’or de la science-fiction, plusieurs auteurs s’emparent de la question environnementale, pour mettre en garde sur les périls d’une exploitation intensive des ressources naturelles, pour dépeindre des futurs dans lesquels l’humanité a complètement ruiné la planète et se déchire pour survivre… Et si, une fois de plus, la science-fiction avait vu juste avant tout le monde ?

Publicité

"Science-fiction : vert, c’est vert", c’est le programme garanti 0 émission qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue à la "Méthode Scientifique"

En direct du centre des Congrès de Nantes pour le Festival Les Utopiales, nous allons décarboner la littérature pendant une heure et examiner tout le spectre de la science-fiction climatique, en compagnie de Gwen de Bonneval, dessinateur et scénariste, co-auteur du "Dernier Atlas", Bénédicte Leclercq, responsable de la programmation des conférences d’Universcience, et ex-journaliste scientifique chez nos camarades de Pour la Science, et Jérôme Vincent, directeur des éditions ActuSF. 

Pour aller plus loin 

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales 

Le générique de début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration