« Un soldat augmenté c’est un soldat dont les capacités sont augmentées, optimisées, stimulées et créées dans le but d’augmenter son efficacité opérationnelle. » Général Nicolas Le Nen
« Un soldat augmenté c’est un soldat dont les capacités sont augmentées, optimisées, stimulées et créées dans le but d’augmenter son efficacité opérationnelle. » Général Nicolas Le Nen ©Getty - Szymon Kaluzny / EyeEm
« Un soldat augmenté c’est un soldat dont les capacités sont augmentées, optimisées, stimulées et créées dans le but d’augmenter son efficacité opérationnelle. » Général Nicolas Le Nen ©Getty - Szymon Kaluzny / EyeEm
« Un soldat augmenté c’est un soldat dont les capacités sont augmentées, optimisées, stimulées et créées dans le but d’augmenter son efficacité opérationnelle. » Général Nicolas Le Nen ©Getty - Szymon Kaluzny / EyeEm
Publicité

Qu’appelle-t-on “militaire augmenté” ? De quelle teneur était l’annonce récente de Florence Parly à ce propos ? Quelles sont les technologies impliquées ? Quel est le cadre des recherches fixé par le ministère des Armées sur le sujet ?

Avec
  • Hervé Grandjean Porte-parole du ministère des Armées
  • Jean-Christophe Noël Ancien officier de l’armée de l’Air, chercheur associé à l’IFRI

Début décembre, la ministre des armées, Florence Parly, prenait la parole au cours d’une table ronde consacrée à l’éthique du soldat augmenté, pour dire, en substance : « Oui à l’armure d’Iron Man, non à l’augmentation et à la mutation génétique de Spider Man », ce qui peut être abscons si vous n’êtes pas familier des super-héros Marvel. Mais en résumé, la ministre est favorable à la recherche sur l’augmentation « externe » : armures, instruments de communications, mais contre l’augmentation biologique, comme des modifications génétiques par exemple. Ce qui semble relever du bon sens est en fait une question fort complexe. Si la France se targue d’une éthique militaire, qu’en est-il des autres pays, moins scrupuleux ?

Supersoldats, oui mais pas trop ? C’est le programme augmenté qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour évoquer cette problématique du soldat du futur, des façons dont il  peut être « augmenté », amélioré dans ses capacités, de ce qui est tolérable ou non, et de la façon dont ceci s’inscrit dans un contexte géopolitique pas toujours très regardant sur l’éthique, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des armées et Jean-Christophe Noël, chercheur associé au centre des études de sécurité de l’IFRI, L’Institut Français des Relations Internationales.

Le reportage du jour

Rencontre avec Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence d’innovation de défense. De l’IA aux uniformes intelligents, quelles sont les priorités en matière d’équipement et de sécurité pour les soldats du futur ? Par Antoine Beauchamp.

La Recherche montre en main

"Modélisation musculo-squelettique générique et spécifique en vue du support de l’activité physique du soldat"

Pierre Puchaud, docteur en Biomécanique de l’École Normale Supérieure de Rennes présente la thèse qu'il a soutenu le 9 décembre 2020. Elle a été réalisée dans le cadre d’un mécénat de l’entreprise SAFRAN pour la chaire du soldat augmenté dans l’espace numérique de bataille du Centre de Recherche des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC) soutenu par la Fondation St-Cyr. La thèse a aussi impliqué l'équipe MimeTic du laboratoire IRISA (Institut de recherche en informatique et système aléatoire) et le laboratoire Mouvement Sport Santé (M2S).

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

39 min

Les références musicales

Le titre du jour : "A pair" par Why Elephant

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration