Le stress est une réaction physiologique naturelle de défense de notre organisme.
Le stress est une réaction physiologique naturelle de défense de notre organisme. ©Getty -  BSIP
Le stress est une réaction physiologique naturelle de défense de notre organisme. ©Getty - BSIP
Le stress est une réaction physiologique naturelle de défense de notre organisme. ©Getty - BSIP
Publicité

Quels sont les mécanismes physiologiques du stress ? Quelles sont les hormones impliquées et à quoi servent-elles ? Quelles peuvent être les conséquences du “stress chronique” sur le cerveau et sur l’organisme ?

Avec
  • Marie-Pierre Moisan Directrice de recherche INRAE dans l’équipe Nutrition, mémoire et glucocorticoïdes de Bordeaux Neurocampus
  • Sébastien Parnaudeau Chargé de recherche CNRS à l’IBPS (Institut Biologie Paris Seine) dans l’équipe Expression des Gènes et Comportements Adaptatifs du département Neurosciences Paris Seine

Un an de Covid dans les pattes, un an d’inquiétude, de confinement, de reprise épidémique, de chiffres de mortalité, de proches qui tombent malade, de reconfinement, de variant anglais, brésilien. Un an d’éloignement de nos proches, de nos amis, un an loin des concerts, des cinémas, des lieux de détente. Un an et ce n’est pas terminé et on ne sait même pas bien quand ça va s’arrêter. Autant de facteurs de stress constant qui conduisent à des formes de stress chronique et qui peuvent aboutir à tout un tas de troubles, dont la dépression. Mais le stress chronique, c’est quoi exactement ? Pourquoi les réactions de stress aigu peuvent s’installer au long cours et devenir délétères pour notre santé.

_Stress : un ennemi pour la vie._C’est le programme anxiogène qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour parler de ce stress, de la façon dont il devient chronique, de ses effets et aussi, des moyens pour lutter contre, nous avons le plaisir de recevoir Marie-Pierre Moisan, directrice de recherche INRAE dans l’équipe Nutrition, mémoire et glucocorticoïdes de Bordeaux Neurocampus et Sébastien Parnaudeau, chargé de recherche CNRS à l’Institut Biologie Paris Seine, dans l’équipe Expression des Gènes et Comportements adaptatifs du département Neurosciences Paris Seine.

Le stress… mal contemporain par excellence ? 

Qui n’a jamais eu des troubles de sommeil liés à une surcharge d’activité professionnelle, des ruminations liées à l’actualité trop chargée, des douleurs dans le dos, mal au ventre, des migraines, voire, pour les cas les plus sévères, des poussées dépressives ?

Autant de conséquences possibles de crises de stress, ou d’angoisse.  Et pourtant, le stress est à l’origine une réaction naturelle de notre organisme à un danger, une façon de le mettre en « ordre de bataille » pour réagir de la façon la plus rapide et la plus efficace. Problème, lorsque ce stress est provoqué régulièrement, qu’il s’installe, eh bien c’est tout l’inverse qui se produit.

C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui, dans ce contexte pandémique qui suscite tant de stress quotidien depuis près d’un an. 

Les bases documentaires 

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

À réécouter : Le stress, c'est la vie
La Méthode scientifique
59 min
La Méthode scientifique
58 min
La Méthode scientifique
58 min

Les références musicales

Le titre du jour : "Muses" par Karen Lano

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

L'équipe