Le supercalculateur IBM Blue Gene/P de l'Argonne National Laboratory fonctionne avec 250 000 processeurs utilisant un système de refroidissement standard par air, groupé dans 72 racks/cabinets et interconnectés par un réseau de fibre optique à haute  - Creative Commons
Le supercalculateur IBM Blue Gene/P de l'Argonne National Laboratory fonctionne avec 250 000 processeurs utilisant un système de refroidissement standard par air, groupé dans 72 racks/cabinets et interconnectés par un réseau de fibre optique à haute - Creative Commons
Le supercalculateur IBM Blue Gene/P de l'Argonne National Laboratory fonctionne avec 250 000 processeurs utilisant un système de refroidissement standard par air, groupé dans 72 racks/cabinets et interconnectés par un réseau de fibre optique à haute - Creative Commons
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qu’un super-ordinateur ? A quoi servent-ils ? Quels sont les plus gros super-ordinateurs à l’heure actuelle ? Comment évaluer leurs performances ? Et l’ordinateur quantique dans tout ça ?

avec :

Edouard Audit (Directeur de la Maison de la Simulation (La Maison de la Simulation est un laboratoire de recherche en simulation numérique commun au CEA, CNRS, INRIA et aux universités de l'UVSQ et Paris-Sud)), William Jalby (Enseignant / chercheur à l’université Versaille St Quentin (UVSQ) -> responsable du Master HPC (calcul haute performance)).

En savoir plus

De juin 1993 à juin 2017, soit en 24 ans, la performance des supercalculateurs a été multipliée par 1 million et demi. Le tout dans une progression extrêmement régulière, corrélée à une loi, la « loi de Moore », qui prévoit que la miniaturisation conduit à doubler le nombre de transistors sur une puce de silicium tous les deux ans. Mais cette si belle régularité serait en passe de se gripper, sommes-nous sur le point d’atteindre la limite de la puissance de calcul que nous sommes capables de déployer ? Quel est le visage des supercalculateurs du futur ? Et surtout que fait-on aujourd’hui avec d’aussi grosses machines à calculer ?

Superordinateurs : y a-t-il une limite au calcul numérique ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour plonger sous le capot de ces machines capable de calculer plus vite que leur ombre, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui William Jalby, enseignant-chercheur à l’université Versailles-Saint-Quentin, directeur scientifique d’Exascale Research Lab (partenariat entre Intel, l’Université de Versailles-Saint-Quentin et le CEA) et Edouard Audit, directeur de la maison de la simulation au CEA.

Le reportage du jour

Rencontre avec Christine Ménaché responsable du Très Grand Centre de Calcul (TGCC) du CEA qui abrite, outre le superacacluateur Curie, le supercalculateur Cobalt. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - REPORTAGE "Christine Ménaché supercalculateur Cobalt du CEA"

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : "Technology" par Computer Magic

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration