Observation de la détection des premiers sursauts radio
Observation de la détection des premiers sursauts radio - Psr1909 / CC
Observation de la détection des premiers sursauts radio - Psr1909 / CC
Observation de la détection des premiers sursauts radio - Psr1909 / CC
Publicité

Que sont les sursauts radio et les sursauts gamma ? Comment ont-ils été découverts ? Qu’est-ce que l’on a compris de ces émissions ? Qu’est-ce que ça nous apprend sur l’histoire de l’univers ?

Avec
  • Frederic Daigne Astrophysicien, Professeur à l’Université Paris VI (UPMC), Professeur à l’École Polytechnique et Directeur adjoint de l’Institut d’Astrophysique de Paris.
  • Stephane Corbel Astrophysicien. Directeur de la Station de radioastronomie de Nançay, professeur à l’Université Paris Diderot

Ce début d’année est riche en observations de l’espace, notamment autour de deux phénomènes aussi passionnants qu’ils sont lointains et méconnus : la détection d’un nouveau sursaut radio rapide, un signal radio très lointain, à un milliard et demi d’années lumières, récurrent mais non périodique, et, dans une autre longueur d’ondes, encore plus courte, l’établissement d’un lien entre un sursaut gamma et une hypernova, soit une supernova extrêmement puissante, l’événement le plus énergétique que l’on connaisse en dehors du Big Bang. Sursaut radio, sursaut gamma, on vous explique tout sur ces drôles d’explosions aux confins de l’univers. 

Sursauts gamma et radio : modulation de fréquences : c’est le programme énergétique qui est le nôtre pour l’heure qui vient.

Publicité

Et pour évoquer ces événements critiques et encore relativement mystérieux, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Stéphane Corbel, professeur en astrophysique à l’Université Paris Diderot et chercheur au département d’astrophysique du CEA, directeur de la station de radioastronomie de Nançay que nous irons visiter tout à l’heure et Frédéric Daigne, professeur à Sorbonne Universités et à l’Ecole Polytechnique, directeur adjoint de l’Institut d’Astrophysique de Paris.

Le reportage du jour

Reportage a la station de radioastronomie de Nancay, qui abrite le 4ème plus grand radiotélescope du monde. Rattaché à l’observatoire de Paris, le site a été inauguré en 1953 et continue de faire de la détection de signaux dans le domaine radio : sursauts radio rapides, pulsars. Avec Ismaël Cognard, directeur recherches CNRS  en radioastronomie rattaché à l’université d’Orléans. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Céline Loozen "radiotélescope nancay" avec Ismaël Cognard

14 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Les références musicales :  “Gamma ray” par Beck

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe