La musique des astres selon Johannes Kepler
La musique des astres selon Johannes Kepler
La musique des astres selon Johannes Kepler
La musique des astres selon Johannes Kepler
Publicité

Comment peut-on modéliser le cosmos ? Quelles sont les limites de ses modèles ? Comment est venue l’idée d’associer musique et science ? Historiquement, à quand remonte cette idée et d’où vient-elle ?

Avec

« Il semble que, comme les yeux ont été formés pour l’astronomie, les oreilles l’ont été de même pour le mouvement harmonique et que ces sciences sont soeurs », estimait Platon dans La République. Le sentier qui rapproche le cosmos de la musique en passant par les mathématiques est à la fois une balade interdisciplinaire, et une ballade indisciplinée. C’est à ces deux bal(l)ades – avec un et deux L – que nous convie Jean-Philppe Uzan dans le sillage de Pythagore, Kepler et Stockhausen.

Symphonie en cosmos majeur, c’est l’air intersidéral que La Méthode scientifique va tâcher de jouer dans l’heure qui vient.

Publicité

Jean-Philippe Uzan est l’invité et le deuxième parrain de notre deuxième saison de La Méthode scientifique. Physicien théoricien, cosmologiste, musicien dans l’âme, directeur de recherche CNRS à l’Institut d’Astrophysique de Paris, et directeur adjoint de l’Institut Henri Poincaré et auteur de cette « Harmonie secrète de l’univers » aux éditions La ville brûle.

Le reportage du jour

Interview d’ Avner Bar-Hen, professeur au CNAM, sur la gamme musicale. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - reportage "La gamme de Pythagore"

8 min

Le fil de l’émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : « Protonic Games » par Fabien Waksman

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration