Le syndrome de fatigue chronique était auparavant appelé "syndrome des yuppies" (young urban professionals).
Le syndrome de fatigue chronique était auparavant appelé "syndrome des yuppies" (young urban professionals).
Le syndrome de fatigue chronique était auparavant appelé "syndrome des yuppies" (young urban professionals). ©Getty - Virojt Changyencham
Le syndrome de fatigue chronique était auparavant appelé "syndrome des yuppies" (young urban professionals). ©Getty - Virojt Changyencham
Le syndrome de fatigue chronique était auparavant appelé "syndrome des yuppies" (young urban professionals). ©Getty - Virojt Changyencham
Publicité
Résumé

Quels sont les symptômes du syndrome de fatigue chronique ? Quelles sont les différences entre fatigue aiguë, fatigue chronique, et syndrome de fatigue chronique ? Pourquoi rencontre-t-on des difficultés à établir un diagnostic ?

En savoir plus

Émission réalisée en partenariat avec le Magazine de l'INSERM, en compagnie de Yann Cornillier.

A l’issue de l’année 2021, le sentiment qui prédomine en France, selon une récente enquête d’opinion, est la fatigue. Nous sommes toutes et tous, globalement, fatigués. Mais si jusqu’à une personne sur 4 se dit régulièrement fatiguée, seule une infime proportion souffre d’un syndrome bien particulier, qui est celui de la fatigue chronique. Cette maladie bien particulière, qui touche entre 0,2 et 0,5% de la population, reste mal diagnostiquée, souvent sous estimée et surtout, quasiment dénuée de traitement. Aujourd’hui, la multiplication de cas de COVID long engage à réévaluer et à redéfinir ce qu’est exactement que ce syndrome de la fatigue chronique…

Publicité

Chronique d’une fatigue annoncée : c’est le programme épuisé qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans "La Méthode Scientifique".

Et pour tâcher de définir précisément ce qu’on entend par syndrome de fatigue chronique, et ce que dit la recherche de ses origines et des possibilités de traitement, nous avons le plaisir de recevoir Frédérique Retornaz, médecin spécialiste en médecine interne à l’hôpital européen de Marseille et François-Jérôme Authier, neurologue, membre du Comité de Gestion du Réseau Européen sur l’encéphalomyélite myalgique et le syndrome de fatigue chronique EUROMENE et responsable du centre de référence des maladies neuromusculaires à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil. Et nous avons également le plaisir de recevoir Yann Cornillier, journaliste au magazine de l'INSERM qui co-animera cette émission.

Le reportage du jour

Comment arriver à bien identifier et caractériser les patients souffrant de fatigue chronique ? Reportage à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, sur la plateforme SYMPTOM, un appareil d’imagerie qui a l’avantage de coupler deux techniques : l’IRM et la TEP, de manière simultanée. Un atout  pour arriver à établir le phénotypage cognitif des patients atteints du syndrome de fatigue chronique, tout en améliorant le confort d’examen pour le patient. Avec le Dr Mehdi Aoun Sebaïti, neurospychologue. Par Céline Loozen :

Reportage Mehdi Aoun Sebaïti

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Fatigué d'être fatigué" par Rita Mitsouko

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration