Le traitement automatique du langage naturel désigne les recherches pour reproduire la capacité humaine à produire et à comprendre des énoncés linguistiques. ©Getty - David Madison
Le traitement automatique du langage naturel désigne les recherches pour reproduire la capacité humaine à produire et à comprendre des énoncés linguistiques. ©Getty - David Madison
Le traitement automatique du langage naturel désigne les recherches pour reproduire la capacité humaine à produire et à comprendre des énoncés linguistiques. ©Getty - David Madison
Publicité
Résumé

Qu’est ce que le traitement automatique du langage naturel ? Comment arriver à reproduire la capacité humaine à comprendre ou générer du langage, qu’il soit écrit ou oral ? Qu’est ce qu’un modèle de langues ? Par quelles étapes passe-t-on pour traiter une séquence parlée ou écrite ?

En savoir plus

Quand on pense Intelligence Artificielle, on imagine des supercalculateurs en train de préparer la Matrice du monde de demain. On pense beaucoup moins à certaines IA qui tournent pourtant dans nos applications de tous les jours : celles qui vous suggèrent la fin de vos phrases dans votre mail, celles qui traduisent de mieux en mieux, et de façon de plus en plus fine vos textes d’un langage à l’autre sur internet… ou encore celles qui reconnaissent vos phrases lorsque vous passez des commandes vocales à votre téléphone ou à votre enceinte connectée. Bienvenue dans l’univers fascinant et complexe du Traitement Automatique du Langage. 

"Traitement automatique du langage : do you speak computer ?" c’est le programme linguistique qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Publicité

Et pour tout comprendre à la façon dont les ordinateurs nous comprennent et nous parlent, nous avons le plaisir de recevoir François Yvon, chercheur CNRS au Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique et Laurent Besacier, chercheur sénior au Never Labs Europe à Grenoble, et professeur à l’Université Grenoble Alpes. 

Le reportage du jour

L’essor des modèles de langage en 2018 a marqué un tournant dans le développement du traitement automatique des langues, avec le modèle anglophone BERT. Dans la lignée, des modèles dédié au francophone ont été développés, comme CamemBERT, conçu par des chercheurs d’ALMAnaCH d’INRIA  et de Facebook IA. Rencontre avec un de ses membres, Djamé Seddah, qui avec ses collègues - Benoît Sagot, Louis Martin, Benjamin Muller, Pedro Javier Ortiz Suárez, Yoan Dupont, Laurent Romary, Eric Villemonte de la Clergerie, qui visent également via ces modèles à rendre de la visibilité de locuteurs minoritaires sous représentés. Par Céline Loozen.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

7 min

Le recherche montre en main

En quatre minutes, Rachid Riad présente sa thèse, qu'il effectue en co-tutelle, dans le cadre de l’Ecole Normale Supérieure et l’école doctorale transdisciplinaire Lettres et Sciences, au laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistiques, en partenariat avec l’INRIA et l'hôpital Henri Mondor, sous la direction d'Emmanuel Dupoux et Anne-Catherine Bachoud-Levi, depuis septembre 2018.

"Traitement automatique de la parole et du langage pour un diagnostic personnalisé de la maladie de Huntington"

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

58 min

Les références musicales

Le titre du jour : "Computer world"  par Kraftwerk

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration