Le phénomène de fusion nucléaire intervient tout à fait naturellement au cœur des étoiles. ©Getty -  NASA
Le phénomène de fusion nucléaire intervient tout à fait naturellement au cœur des étoiles. ©Getty - NASA
Le phénomène de fusion nucléaire intervient tout à fait naturellement au cœur des étoiles. ©Getty - NASA
Publicité
Résumé

Comment est né le projet Iter ? Qu’est-ce qu’un tokamak et comment ça marche ? Quels sont les avantages de la fusion sur la fission ? Quelles sont aujourd’hui les principales limites au développement de la production d’énergie par fusion ?

avec :

Jérôme Bucalossi (Physicien, chef de projet West à l'Institut de recherche sur la fusion par confinement magnétique (CEA-IRFM)), Alain Bécoulet (Directeur de recherche au CEA, directeur de l'Institut de recherche sur la fusion par confinement magnétique).

En savoir plus

En matière de coopération scientifique internationale pharaonique, il y a la Station Spatiale Internationale et puis il y a ITER, le futur réacteur nucléaire à fusion installé à Cadarache, dans les Bouches du Rhône, lancé à la fin des années 80, au sortir de la guerre froide, et qui réunit aujourd’hui pas moins de 35 pays. Le 28 juillet dernier, l’assemblage du tokamak, le réacteur de cette centrale expérimentale, a débuté. Il reste encore de nombreuses étapes avant que le premier plasma d’ITER ne s’allume, a priori dans au moins 5 ans. L’occasion de revenir sur la genèse de ce projet, sur ses avancées, ses problématiques théoriques et industrielles ainsi que sur les critiques qui lui sont adressées.

Voyage au centre d’ITER. C'est le programme fusionnel qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique !

Publicité

Et pour évoquer l’histoire et les  enjeux scientifiques et technologiques de ce réacteur expérimental, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Alain Bécoulet, physicien, chef du domaine d’ingénierie pour ITER, Jérôme Bucalossi, physicien, directeur de l’institut de recherche sur la fusion par confinement magnétique au CEA.

Le reportage du jour

Les équipes du CEA de Saclay ont contribué de longues années à la construction du tokamak japonais JT-60SA, celle d’ITER et bientôt DEMO, pour l’après-ITER. Reportage avec Bernard Salanon, Chargé de mission Iter/Fusion à la Direction de la Recherche Fondamentale du CEA, autour des contraintes techniques majeures du projet : les  tests des aimants et des bobines qui devront maintenir le plasma confiné à très haute température, et la production de tritium, un des ingrédients nécessaire à la génération et au maintien du  plasma. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Tests des aimants et couverture tritigène pour ITER et DEMO au CEA Saclay "

8 min

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration