Publicité
En savoir plus

Entretien avec Geneviève Cohen-Cheminet Textes dits par Victor Ponomarev

À l'occasion de la parution de Témoignage, Les États-Unis (1885-1915), Récitatif*, traduit de l'anglais par Marc Cholodenko, P.O.L, 2012* Charles Reznikoff (1894-1976) était avec Carl Rakosi, George Oppen et Louis Zukofsky un des quatre poètes du courant dit « objectiviste » américain, qui commencèrent à publier dans les années vingt du siècle dernier. De Charles Reznikoff ont été publiés en France, Témoignage, Les États-Unis, 1885-1890 , un fragment du présent volume (Hachette/P.O.L, 1981, traduction par Jacques Roubaud), aujourd'hui épuisé ; Le Musicien , roman (P.O.L, 1986, traduction par Emmanuel Hocquard et Claude Richard) ; Holocauste (Prétexte, 2007, traduction Jean-Paul Auxeméry). Témoignage, Les États-Unis, (1885-1915) est une vaste fresque pour décrire l'entrée des États-Unis dans l'ère moderne à travers la restitution minutieuse et la mise en forme de rapports d'audience de tribunaux amenés à juger aussi bien de conflits de voisinage ou de succession que d'accidents du travail ou de faits divers atroces.

Publicité

Geneviève Cohen-Cheminet est Professeur d’Études Américaines à l'Université Paris Sorbonne. Elle est membre du Centre de recherche VALE, École Doctorale IV, et rédactrice-en-chef de la revue électronique Sillagescritiques.org, consacrée aux Littératures anglophones et à l'Esthétique. Elle a publié de nombreux articles sur les poètes objectivistes ainsi que sur la poésie contemporaine américaine (Jerome Rothenberg, Charles Bernstein, Rosmarie Waldrop, Jen Bervin, etc.). Un livre issu de sa thèse est paru aux Presses Universitaires de Villeneuve d'Asq en 1996 : L'Entretien Infini : Modernité poétique et tradition appropriée dans l’œuvre de Charles Reznikoff .