Photo prise le 31 décembre 2018 à Paris.
Photo prise le 31 décembre 2018 à Paris. ©AFP - ZAKARIA ABDELKAFI
Photo prise le 31 décembre 2018 à Paris. ©AFP - ZAKARIA ABDELKAFI
Photo prise le 31 décembre 2018 à Paris. ©AFP - ZAKARIA ABDELKAFI
Publicité

L’affaire Cédric Chouviat relance le débat sur les pratiques et violences policières. Comment encadrer et contrôler ces pratiques ? Qui peut jouer ce rôle ?

Avec
  • Fabien Jobard Sociologue, directeur de recherche au CNRS, travaille au CESDIP, Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales

Jeudi 9 janvier 2010, on apprenait que le Défenseur des Droits allait se saisir de l’affaire Cédric Chouviat. Cédric Chouviat, c’est ce livreur de 42 ans, décédé dimanche 5 janvier 2020, après un contrôle routier effectué par des policiers en plein Paris, deux jours avant. L’IGPN, la police des polices, a été saisie de cette affaire qui relance la question des pratiques policières, après une année 2019 marquée par le débat sur les violences policières, en particulier avec le mouvement des Gilets Jaunes.

Guillaume Erner reçoit Fabien Jobart, sociologue, directeur de recherche au CNRS, travaille au CESDIP, Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales, co-auteur avec Jérémie Gauthier de « Police : questions sensibles », ed. PUF / La vie des Idées.

Publicité