Manifestants célébrant les deux ans du Hirak, mouvement de contestation populaire. Photo prise le 16 février 2021 à Kherrata en Algérie. ©AFP - AFP /
Manifestants célébrant les deux ans du Hirak, mouvement de contestation populaire. Photo prise le 16 février 2021 à Kherrata en Algérie. ©AFP - AFP /
Manifestants célébrant les deux ans du Hirak, mouvement de contestation populaire. Photo prise le 16 février 2021 à Kherrata en Algérie. ©AFP - AFP /
Publicité
Résumé

A l'heure où l'Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance, que reste-t-il du Hirak, mouvement de contestation populaire qui a émergé en 2019 pour en finir avec l'Algérie d'Abdelaziz Bouteflika ?

avec :

Hasni Abidi (directeur du Centre d'Etudes et de Recherche sur le Monde Arabe et Méditerranéen, à Genève).

En savoir plus

L’Algérie fête mardi 5 juillet 2022 son indépendance, 60 ans après l’avoir officiellement proclamée, le 5 juillet 1962. Pendant des années, le pays s’est construit sur le système Bouteflika – l’ancien président est mort l’année dernière – et en 2019, les Algériens se sont mobilisés contre ce système, faisant émerger un mouvement prodémocratie appelé le Hirak. Que reste-t-il aujourd’hui de cette contestation populaire, à l’heure où le pays célèbre 60 ans d’indépendance ?

Guillaume Erner reçoit Hasni Abidi, politologue à l’Université de Genève et directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (Cermam) à Genève.

Publicité

Hasni Abidi a également dirigé avec Sarah Dekkiche 60 ans après les accords d’Evian ed. Erick Bonnier (mars 2022).

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Élodie Piel
Collaboration