Bananier. Photo prise dans une plantation en Guadeloupe à Capesterre Belle-Eau, le 10 avril 2018.
Bananier. Photo prise dans une plantation en Guadeloupe à Capesterre Belle-Eau, le 10 avril 2018.
Bananier. Photo prise dans une plantation en Guadeloupe à Capesterre Belle-Eau, le 10 avril 2018. ©AFP - HELENE VALENZUEL
Bananier. Photo prise dans une plantation en Guadeloupe à Capesterre Belle-Eau, le 10 avril 2018. ©AFP - HELENE VALENZUEL
Bananier. Photo prise dans une plantation en Guadeloupe à Capesterre Belle-Eau, le 10 avril 2018. ©AFP - HELENE VALENZUEL
Publicité
Résumé

De 1972 à 1993, le chlordécone a été pulvérisé en Guadeloupe et en Martinique dans les plantations de bananiers. Emmanuel Macron a déjà qualifié le chlordécone de « scandale environnemental ». La France l'a interdit au début des années 1990, des années après les Etats-Unis.

avec :

Malcom Ferdinand (Ingénieur en environnement de University College London, docteur en philosophie politique de l’université Paris-Diderot et chercheur au CNRS (IRISSO / Université Paris-Dauphine)).

En savoir plus

Depuis le lundi 14 octobre 2019, plusieurs ministres sont auditionnés dans le cadre de la commission d’enquête parlementaire sur le chlordécone - ce pesticide toxique utilisé pendant plus de 20 ans, aux Antilles, dans les bananeraies. 

En savoir plus : Luttes agricoles en Martinique : "Qui doit vivre? Banane ou Martinique ?"

Aujourd’hui, une grande partie de la population, des cultures et de l’élevage est contaminée par le chlordécone. Lors de son audition mardi, Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, a reconnu que la responsabilité de l'Etat était « certaine », « reconnue et engagée ». Sait-on pourquoi la France a tardé à l’interdire ? Quelles sont les conséquences du chlordécone sur la population en Martinique et en Guadeloupe ? Qu'attendre de la commission d'enquête parlementaire en cours ?

Publicité

À lire : Le chlordécone est-il cancérigène pour l’homme ?

Guillaume Erner reçoit Malcom Ferdinand, ingénieur en environnement, politologue et chercheur au CNRS, auteur de « Une écologie décoloniale : penser l'écologie depuis le monde caribéen », ed. Seuil.
 

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page ou consulter la vidéo ci-dessous.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
David Jacubowiez
Réalisation