Photo d’une caméra de surveillance prise à Toulouse, Midi-Pyrénées. ©Getty - Marty Mathieu
Photo d’une caméra de surveillance prise à Toulouse, Midi-Pyrénées. ©Getty - Marty Mathieu
Photo d’une caméra de surveillance prise à Toulouse, Midi-Pyrénées. ©Getty - Marty Mathieu
Publicité
Résumé

De la vidéosurveillance à la caméra intelligente, quel cadre juridique permet de fixer les règles en France dans l'espace public ? La CNIL a estimé, mardi 19 juillet 2022, qu'il fallait davantage réglementer le recours aux caméras dites "intelligentes" ou "augmentées". De quoi s'agit-il ?

avec :

Louis Dutheillet de Lamothe (Secrétaire général de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL)).

En savoir plus

"Fixer des lignes rouges" dans l’usage de la vidéosurveillance dite "intelligente". C’est la position que fixe la CNIL, la commission nationale de l’informatique et des libertés, qui veille à la protection de nos données personnelles. Une position rendue publique mardi 19 juillet 2022. Pour le gendarme des fichiers numériques, de la vidéosurveillance à la caméra intelligente, le recours à ces outils doit être davantage règlementé. Quel cadre juridique est aujourd’hui à l’œuvre en France ? Pourquoi la CNIL s’inquiète-t-elle du déploiement de ces caméras dites "intelligentes" ou "augmentées" ?

Nicolas Herbeaux reçoit Louis Dutheillet de Lamothe, secrétaire général de la CNIL, commission nationale de l’informatique et des libertés.

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Références

L'équipe

Nicolas Herbeaux
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Élodie Piel
Collaboration