Deux membres de la conférence épiscopale chilienne donnent une conférence de presse au Vatican,  le 14 mai 2018 ©AFP - Lucas Prizia
Deux membres de la conférence épiscopale chilienne donnent une conférence de presse au Vatican, le 14 mai 2018 ©AFP - Lucas Prizia
Deux membres de la conférence épiscopale chilienne donnent une conférence de presse au Vatican, le 14 mai 2018 ©AFP - Lucas Prizia
Publicité
Résumé

Vendredi, une trentaine d’évêques chiliens ont remis au pape François leur démission. Ils avaient été convoqués par le souverain pontife à Rome après la publication d’un rapport accablant de 2300 pages mettant en lumière “de nombreuses situations d’autorité et d’abus sexuels” couverts par l’Eglise.

avec :

Gianni La Bella (Universitaire, historien).

En savoir plus

Cette situation, la démission d’une conférence épiscopale dans sa globaliré, est une première pour le Vatican depuis plus de deux siècles (en 1802, le pape exige la démission de tous les évêques français afin de permettre au premier consul Bonaparte de composer un épiscopat à sa guise) . Que signifie cette démission? Comment la situation en est-elle arrivée là? Quelles peuvent-être les conséquences d’un tel évènement pour les Églises locales et le Saint-Siège? 

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Alexandre Fougeron
Réalisation