/ ©Getty - Rattanasiri Inpinta / EyeEm
/ ©Getty - Rattanasiri Inpinta / EyeEm
/ ©Getty - Rattanasiri Inpinta / EyeEm
Publicité
Résumé

Pourquoi la BCE a-t-elle décidé, jeudi 21 juillet 2022, d’augmenter ses taux d’intérêt de 0,5% ? Que vise la Banque Centrale Européenne avec cette augmentation qui a des conséquences très concrètes pour les ménages comme pour les États européens ?

avec :

Éric Monnet (Économiste, professeur à la Paris School of Economics (PSE) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)).

En savoir plus

Jeudi 21 juillet 2022, la BCE, la Banque Centrale Européenne, a acté une hausse de ses taux d’intérêts de 0,5%. C’est la première fois que la BCE décide d’augmenter ses taux en 11 ans. Ça n’a l’air de rien et pourtant… cette décision a des conséquences très concrètes pour les États et les ménages. Quelles sont-elles ? Pourquoi la BCE a-t-elle pris cette décision ? Que vise-t-elle ? Alors que dans le même temps, le gouvernement français a annoncé vouloir ramener son déficit public sous la barre des 3% du PIB en 2027.

Nicolas Herbeaux reçoit Éric Monnet, économiste, professeur à PSE (Paris School of Economics), directeur d'études à l’EHESS, lauréat du Prix du meilleur jeune économiste 2022, auteur de La Banque Providence. Démocratiser les banques centrales et la monnaie, ed. Seuil / collection La République des Idées.

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Références

L'équipe

Nicolas Herbeaux
Production
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Baptiste Muckensturm
Baptiste Muckensturm
Jean Leymarie
Jean Leymarie
Jean Leymarie
Production
Manon de La Selle
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Élodie Piel
Collaboration
Anna Pheulpin
Collaboration