Dessin représentant Abdelkader Merah au cours de son procès au tribunal de grande instance de Paris, le 2 octobre 2017.
Dessin représentant Abdelkader Merah au cours de son procès au tribunal de grande instance de Paris, le 2 octobre 2017.
Dessin représentant Abdelkader Merah au cours de son procès au tribunal de grande instance de Paris, le 2 octobre 2017. ©AFP - BENOIT PEYRUCQ
Dessin représentant Abdelkader Merah au cours de son procès au tribunal de grande instance de Paris, le 2 octobre 2017. ©AFP - BENOIT PEYRUCQ
Dessin représentant Abdelkader Merah au cours de son procès au tribunal de grande instance de Paris, le 2 octobre 2017. ©AFP - BENOIT PEYRUCQ
Publicité
Résumé

Au procès d’Abdelkader Merah, frère de Mohammed Merah, lundi, un ex-patron du renseignement intérieur a raconté que les services secrets français avaient envisagé de recruter le terroriste, un mois avant qu’il ne commette les attentats de mars 2012. Mohammed Merah était pourtant fiché S depuis 2006.

avec :

Philippe Hayez (Magistrat de la Cour des Comptes, ancien directeur adjoint du renseignement à la DGSE, responsable des enseignements sur le renseignement à Sciences-po Paris, co-auteur avec Jean-Claude Cousseran de « Leçons sur le renseignement », ed. Odile Jacob.).

En savoir plus

"Les renseignements on les obtient par manipulation. Par conséquent, ce ne sont pas des gens fréquentables que les services manipulent quand ils veulent pénétrer des réseaux terroristes ou mafieux. C'est une activité dangereuse et salissante." Philippe Hayez, magistrat et ancien directeur adjoint du renseignement

6 min
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Alexandre Fougeron
Réalisation