Censure au 19eme siecle : Sous l'Ancien Regime, on appelle "Cabinet noir" le service charge d'examiner pour des raisons de securité les correspondances privées. Gravure du 19eme siècle.
Censure au 19eme siecle : Sous l'Ancien Regime, on appelle "Cabinet noir" le service charge d'examiner pour des raisons de securité les correspondances privées. Gravure du 19eme siècle.
Censure au 19eme siecle : Sous l'Ancien Regime, on appelle "Cabinet noir" le service charge d'examiner pour des raisons de securité les correspondances privées. Gravure du 19eme siècle. ©AFP - Leemage
Censure au 19eme siecle : Sous l'Ancien Regime, on appelle "Cabinet noir" le service charge d'examiner pour des raisons de securité les correspondances privées. Gravure du 19eme siècle. ©AFP - Leemage
Censure au 19eme siecle : Sous l'Ancien Regime, on appelle "Cabinet noir" le service charge d'examiner pour des raisons de securité les correspondances privées. Gravure du 19eme siècle. ©AFP - Leemage
Publicité
Résumé

En accusant François Hollande d’orchestrer les fuites dans la presse sur ses dossiers judiciaires, François Fillon a utilisé l’expression de « cabinet noir ». Quelle est la réalité historique de cellules secrètes oeuvrant au cœur de l’appareil d’Etat pour déstabiliser des adversaires politiques ?

avec :

Emmanuel de Waresquiel (Historien et éditeur).

En savoir plus

A LIRE AUSSI De la gauche à la droite, les "cabinets noirs" de la Ve République ("Previously")

A ECOUTER Lumière sur les cabinets noirs (Dimanche, et après ?)

Publicité
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Elodie Piel
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation