Une personne change le tarif de l'essence dans une station service, le 07 novembre 2007 à Lyon
Une personne change le tarif de l'essence dans une station service, le 07 novembre 2007 à Lyon ©AFP - FRED DUFOUR
Une personne change le tarif de l'essence dans une station service, le 07 novembre 2007 à Lyon ©AFP - FRED DUFOUR
Une personne change le tarif de l'essence dans une station service, le 07 novembre 2007 à Lyon ©AFP - FRED DUFOUR
Publicité

Le prix du baril de brent a atteint 80 euros, son niveau le plus haut depuis 2014.

Avec
  • Francis Perrin Chercheur, spécialiste des problématiques énergétiques

Face à cette flambée des prix, les pays de l’OPEP et la Russie envisagent d’assouplir les quotas de production qu’ils avaient instaurés fin 2016, car les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et au Venezuela font craindre une offre de pétrole inférieure à la demande. Et si la production baisse, les prix augmentent… Alors, faut-il se préparer à un nouveau choc pétrolier?