Femme allongée sur le sol avec la pancarte « Ali bouge » lors d’une manifestation d’associations gabonaises dans le vieux port de Marseille le 4 septembre 2016.
Femme allongée sur le sol avec la pancarte « Ali bouge » lors d’une manifestation d’associations gabonaises dans le vieux port de Marseille le 4 septembre 2016. ©AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Femme allongée sur le sol avec la pancarte « Ali bouge » lors d’une manifestation d’associations gabonaises dans le vieux port de Marseille le 4 septembre 2016. ©AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Femme allongée sur le sol avec la pancarte « Ali bouge » lors d’une manifestation d’associations gabonaises dans le vieux port de Marseille le 4 septembre 2016. ©AFP - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Publicité

Au Gabon, le chef de l'Etat sortant Ali Bongo Ondimba a déclaré remporter l'élection présidentielle avec 49,80% des voix devant son principal adversaire Jean Ping (48,23%). Jean Ping revendique lui aussi la victoire, il accuse le pouvoir de fraude et a lancé hier un appel à la grève générale.

Avec
  • Mathilde Debain Doctorante en Sciences politiques à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre de l'ACPA, l'Association des Chercheurs de Politique africaine, enseignante à l’université internationale de Libreville au Gabon

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Vivien Demeyère
Réalisation
Élodie Piel
Collaboration