Elèves assis dans un champ avec leur institutrice pour une leçon en contact avec la nature à Clavé en France, le 4 février 2021. ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Elèves assis dans un champ avec leur institutrice pour une leçon en contact avec la nature à Clavé en France, le 4 février 2021. ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Elèves assis dans un champ avec leur institutrice pour une leçon en contact avec la nature à Clavé en France, le 4 février 2021. ©AFP - SEBASTIEN SALOM-GOMIS
Publicité
Résumé

Après un troisième confinement, les écoles maternelles et primaires ont rouvert lundi 26 avril 2021, sous surveillance sanitaire. Le contexte a même amené le gouvernement à encourager de faire classe en plein air. L'extérieur, un nouvel horizon pour les apprentissages de nos enfants ?

avec :

Sylvain Wagnon (historien, professeur en sciences de l'éducation à l'université de Montpellier et spécialiste de l'éducation nouvelle et libertaire.).

En savoir plus

Les écoles maternelles et primaires ont rouvert lundi 26 avril 2021, sous surveillance sanitaire. Dans le contexte actuel, le gouvernement incite même à faire classe en plein air – pour réduire les risques de contaminations. L’école hors les murs permettrait aussi de lutter contre la sédentarité de nos chers bambins et aurait des vertus pédagogiques. C’est ce que défendent ses partisans, de plus en plus audibles depuis le début de la pandémie. L’école dans la nature, est-ce l’école du futur ?

28 min

Guillaume Erner reçoit Sylvain Wagnon, professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montpellier ; directeur du centre d’histoire de l’éducation, auteur notamment de l’article « L’école dans la nature, une alternative à construire », publié sur Theconversation.com

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.