Le vaccin contre la fièvre jaune ou contre la méningite sont déjà obligatoires pour voyager dans certains pays.
Le vaccin contre la fièvre jaune ou contre la méningite sont déjà obligatoires pour voyager dans certains pays.
Le vaccin contre la fièvre jaune ou contre la méningite sont déjà obligatoires pour voyager dans certains pays.   ©Getty - anilyanik
Le vaccin contre la fièvre jaune ou contre la méningite sont déjà obligatoires pour voyager dans certains pays. ©Getty - anilyanik
Le vaccin contre la fièvre jaune ou contre la méningite sont déjà obligatoires pour voyager dans certains pays. ©Getty - anilyanik
Publicité
Résumé

Une consultation en ligne est ouverte jusqu’au 7 mars, pour demander l’avis des français sur un potentiel passeport vaccinal.

avec :

Karine Lefeuvre (Professeur de droit privé à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, présidente par intérim du CCNE pendant la crise du COVID-19).

En savoir plus

Il s’agirait d’un certificat de vaccination contre le Covid-19, qui permet d’accéder à des lieux aujourd’hui fermés, comme les restaurants, les cinémas ou les musées. Le Danemark, la Suède ou encore Israël envisagent déjà cette solution. En France, de nombreuses conditions doivent être réunies pour que ce sésame soit conforme à la loi. Entre respect des libertés, risque de discrimination et protection des données, la loi française est-elle compatible avec le principe d’un passeport vaccinal ?

Avec Karine Lefeuvre, membre du Comité consultatif national d’éthique et professeure de droit à l’Ecole des hautes études en santé publique

Publicité