Photo de la Samaritaine prise le 21 juin 2021. ©Getty - Chesnot Collection : French Select
Photo de la Samaritaine prise le 21 juin 2021. ©Getty - Chesnot Collection : French Select
Photo de la Samaritaine prise le 21 juin 2021. ©Getty - Chesnot Collection : French Select
Publicité
Résumé

L'emblématique Samaritaine rouvre ses portes rue de Rivoli, en plein coeur de Paris, après plusieurs années de travaux. Un grand magasin qui abritera également un hôtel, une crèche, des bureaux et des logements sociaux. Le modèle du grand magasin a-t-il encore un avenir à l'ère de l'e-commerce ?

avec :

Manuel Charpy (chargé de recherches au CNRS, spécialiste de l’histoire de la culture matérielle et de la consommation).

En savoir plus

,La Samaritaine rouvre ses portes aujourd’hui, après sept ans de travaux et seize de fermeture. Cette adresse historique du centre de Paris est née il y a 150 ans. Que sont devenus les Grands magasins nés au cours du XIXe siècle ? Sont-ils encore un modèle d’avenir pour le commerce ? 

Guillaume Erner reçoit Manuel Charpy, historien de la consommation, de la mode et du vêtement, chargé de recherche au CNRS. 

Publicité

Il a notamment établi et préfacé l'ouvrage de Séverin Mouyengo, Ma vie dans la sape (1965-2019), Paris, Éditions Petite Égypte, 2020, co-dirigé Affections (2021), pour Modes pratiques, revue d'histoire de la mode et du vêtement, et contribué au livre A Cultural History of Shopping In the Age of Empire dirigé par Erika Rappaport, à paraître chez Bloomsbury publishing.

L'histoire des grands magasins

Les Grands magasins apparaissent dans les années 1850 et deviennent dès leur ouverture les "grand palais de la consommation" où les techniques de vente vivent une véritable révolution. 

La nouveauté, c'est la nouvelle mise en scène de la marchandise, une nouvelle manière de séduire les clients, notamment en donnant accès aux objets. D'un coup, on a pu toucher ces objets qui étaient disposés sur des petits comptoirs disséminés dans l'espace, alors qu'avant on été séparé par un comptoir des marchandises. C'est aussi toute une série de techniques publicitaires, portées par des vendeuses et des vendeurs ou par des affiches (qui émerge). 

Les particularités de la Samaritaine

La Samaritaine est l'un des derniers grands magasins à avoir ouvert. Manuel Charpy rappelle que si on célèbre les 150 ans de la Samaritaine, on fête en réalité la création d'une petite boutique qui n'a alors cessé de se développer. 

La Samaritaine s'adresse à une clientèle assez haut de gamme, mais on a aussi un peu de tout. C'était d'ailleurs un des slogans de la Samaritaine. On y trouvait aussi beaucoup d'objets d'imitation, des produits pas chers, en série, ou des bibelots et de la quincaillerie. Donc, il s'agit d'un grand magasin qui essaye de ratisser large sur le plan social.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

31 min