Marlon Brando et Maria Schneider dans "Le Dernier Tango à Paris" de Bertolluci, 1972 ©AFP - ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Marlon Brando et Maria Schneider dans "Le Dernier Tango à Paris" de Bertolluci, 1972 ©AFP - ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Marlon Brando et Maria Schneider dans "Le Dernier Tango à Paris" de Bertolluci, 1972 ©AFP - ARCHIVES DU 7EME ART / PHOTO12
Publicité
Résumé

Au-delà des polémiques qui secouent le monde du cinéma depuis les révélations de l’Affaire Weinstein, peut-on dire que le septième art véhicule, en tant que tel, une culture du viol ?

avec :

Anne-Cécile Mailfert (Fondatrice de la Fondation des femmes, ancienne Porte-parole d’Osez le féminisme.).

En savoir plus

Hier, lundi 30 octobre, a débuté la rétrospective consacrée à Roman Polanski à la Cinémathèque, en présence du réalisateur. L’événement a été maintenu par l’institution publique, en dépit de protestations de plusieurs associations féministes réclamant l’annulation de cet événement, dénonçant la promotion d’une « culture du viol ».

Au-delà des polémiques qui secouent le monde du cinéma depuis les révélations de l’Affaire Weinstein, peut-on dire que le septième art véhicule, en tant que tel, une culture du viol ?

Publicité
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Alexandre Fougeron
Réalisation