Une voiture électrique en charge.
Une voiture électrique en charge. ©Getty - SERGII IAREMENKO/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Une voiture électrique en charge. ©Getty - SERGII IAREMENKO/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Une voiture électrique en charge. ©Getty - SERGII IAREMENKO/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Publicité

Alors que la Chine vient d’annoncer la découverte d'un important gisement de lithium sous l’Everest, pourquoi la question de l’extraction de lithium en France se pose-t-elle aujourd’hui ? De quelles ressources dispose notre pays ? Pourquoi le lithium est devenu un minerai stratégique ?

Avec
  • Guillaume Pitron Chercheur associé à l'IRIS, journaliste et réalisateur de documentaires, spécialiste des matières premières

La France doit-elle extraire du lithium sur son territoire ? À cette question, la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, a répondu oui, dans une vidéo publiée par "Les Echos", le 17 février 2022. Alors que la Chine vient d’annoncer la découverte d'un important gisement de lithium sous l’Everest, pourquoi la question de l’extraction de lithium en France se pose-t-elle aujourd’hui ? De quelles ressources dispose-t-on ? Quelles inquiétudes soulève cette possible extraction ?

Guillaume Erner reçoit Guillaume Pitron, journaliste, auteur notamment de La guerre des métaux rares. La face cachée de la transition énergétique et numérique (ed. Les Liens qui libèrent), prix du Livre d'Economie 2018, auteur de L’enfer numérique. Voyage au bout d’un like (ed. Les Liens qui libèrent).

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

6 min

Un métal stratégique pour la transition énergétique

Le lithium est un élément essentiel pour les batteries de téléphones, de voitures électriques, d'appareils électroniques etc.

Le lithium est un métal stratégique pour la transition énergétique. C’est aussi un métal considéré comme critique par la commission européenne, c'est-à-dire qu’il y a des risques d’approvisionnement identifiés depuis la dernière analyse de la commission européenne mise à jour en 2020.

Où trouve-t-on du lithium ?

Les  grands producteurs aujourd’hui sont l’Australie, le triangle ABC - Argentine, Bolivie, Chili - la Chine également et l’Europe qui a d’immenses ressources en lithium, en Ukraine notamment dans le Donetsk avec un gisement de plusieurs millions de tonnes. Une entreprise australienne en a fait l’acquisition, European Lithium, pour les besoins européens à moyen et long terme. L’invasion russe peut potentiellement jouer un rôle sur les approvisionnements européens, même si l’Europe occidentale dispose d’autres réserves.

La hausse du prix du lithium

À la faveur de la pandémie mais aussi de la crise ukrainienne, le prix de matières premières a augmenté. Qu’en est-il du lithium ?

Le lithium était déjà à la hausse depuis un certain temps. On a vu les prix tripler ces derniers mois, indépendamment de la crise ukrainienne. L’agence internationale de l’énergie nous rappelle, dans un rapport publié l’année dernière, que pour les besoins de la transition écologique, l’humanité va devoir consommer en 2040 quarante-deux fois plus de lithium qu’elle n’en consommait en 2020.

La hausse du prix du lithium peut-elle avoir une conséquence sur le prix des produits que nous achetons ?

Sur une voiture électrique, oui. Le consommateur européen ne doit pas oublier que pour rouler propre, il va falloir creuser plus profondément et qu’il est soumis à cette loi de l’offre et de la demande.

Le problème écologique de l’extraction et de l’exploitation

L’extraction est-elle problématique d’un point de vue écologique ?

Elle pose problème en Europe. On l’a vu en Serbie récemment où Rio Tinto (un groupe minier) voulait extraire du lithium d’une mine serbe et où finalement la pression des populations avoisinantes a contraint le gouvernement serbe à rétropédaler et à annuler le projet. Pourquoi ? À cause de l’utilisation de toutes sortes de produits chimiques pour l’extraction et le raffinage de la ressource, à cause de la pollution de l’air liée aux activités d’exploitation. Pour faire "du propre" quelque part, il faut faire, à l’autre bout de la chaine, "du sale".

Avec les nuisances causées par l’extraction du lithium, le bilan est-il positif d’un point de vue écologique ?

On y gagne par rapport à la voiture thermique. La voiture électrique ne se recharge pas au pétrole donc les émissions de CO2 vont être moindre. On a du nucléaire en France qui permet à l’électricité servant à recharger la batterie de la voiture d’être produite dans des conditions moins émettrices de CO2. Il faut aller vers la transition énergétique.

Les ressources françaises

La France dispose de lithium.

Il y a des dizaines de sources de lithium identifiées par le Bureau des Ressources Géologiques et Minières dès 2018. On en trouve dans le Finistère, le Massif Central, le Massif des Vosges, en Alsace également. Il y a suffisamment de ressources pour satisfaire les besoins français.

La France pourrait-elle être autosuffisante ?

On dispose de différentes sources de lithium en France. Il y a en particulier un site dont on parle beaucoup, qui se situe au Nord de Strasbourg, et où on trouve du lithium dans des eaux géothermales. On va chercher du lithium à des milliers de mètres de profondeur et on extrait la ressource qui se trouve dans l’eau avant de réinjecter cette eau là où elle vient. C’est encore à l’état de projet, mais on dit que le site pourrait fournir entre 10 et 30% des besoins européens.

Qu’en est-il des autres terres rares ?

Les terres rares sont une famille de quinze métaux dont notamment le néodyme, indispensable pour 90% des moteurs de voitures électriques. C’est bien de parler du lithium mais quid du reste ? La France a quelques réserves dans le massif armoricain mais ce n’est pas demain qu’elle sera indépendante.