. ©Getty -  Luis Alvarez
. ©Getty - Luis Alvarez
. ©Getty - Luis Alvarez
Publicité
Résumé

En 2020, la crise sanitaire avait bouleversé les pratiques au sein des entreprises. Cette année, avec 60% de la population française vaccinée et une meilleure connaissance de l'efficacité des mesures, la rentrée professionnelle aura lieu dans un contexte différent.

avec :

Benoit Serre (Vice-président de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)).

En savoir plus

Dans une semaine, le 30 août 2021, les salariés de certaines entreprises recevant du public (restaurants, transports, activités culturelles notamment) devront présenter un passe sanitaire à leurs employeurs pour pouvoir continuer à exercer. Pour les autres entreprises, de nouvelles mesures à mettre en place figurent dans la version actualisée du protocole sanitaire, datée du 9 août. Contrôle du passe sanitaire, télétravail, comment les entreprises se préparent-elles à la rentrée ? 

Nous en parlons avec : Benoît Serre, vice-président délégué de l'Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH)

Publicité

Quelles entreprises concernées? 

Il y a peu d'entreprises, à part des petits restaurants, qui sont concernées intégralement par le passe sanitaire. Cela concerne celles qui ont une activité qui les met en contact avec le public dans des zones que le gouvernement a déterminé comme étant soumis au passe sanitaire. 

C'est à l'employeur de s'assurer que les salariés qui sont dans des endroits où le passe sanitaire est prévu en disposent d'un. 

Que faire si un employé refuse le passe sanitaire ? 

L'entreprise a trois choix possibles. Soit elle propose à la personne un autre poste qui n'est pas soumis au passe sanitaire le temps qu'elle se mette en conformité, soit elle suspend son contrat de travail avec la personne, c'est-à-dire qu'elle reste salariée mais n'est plus rémunérée. Soit elle peut décider de la mettre en congé, par exemple pendant un certain nombre de jours, le temps qu'elle se mette en conformité. 

Quelle place pour le télétravail à la rentrée ? 

Même avant l'été, les salariés étaient intéressés pour revenir en entreprise, mais ils voulaient quand même conserver un jour ou deux de télétravail par semaine. Ça c'est un mouvement. Le télétravail est devenu une alternative permanente à l'activité professionnelle en France, ce qui n'était pas le cas avant la crise. 

Références

L'équipe

Élodie Piel
Collaboration
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Félicie Faugère
Réalisation