Un petit garçon et une vache font connaissance dans un pré pendant les vacances en France le 04 août 1970. ©AFP - AFP
Un petit garçon et une vache font connaissance dans un pré pendant les vacances en France le 04 août 1970. ©AFP - AFP
Un petit garçon et une vache font connaissance dans un pré pendant les vacances en France le 04 août 1970. ©AFP - AFP
Publicité
Résumé

L’âge moyen des agriculteurs est de 52 ans – ce qui augure de nombreux départs en retraite dans les années à venir, alors même que la profession attire peu. Quelles pourraient être les conséquences de cette diminution de la population agricole ?

avec :

François Purseigle (sociologue spécialiste du monde agricole, professeur à l'École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse).

En savoir plus

Tandis que le Salon de l’agriculture (qui se tient jusqu'au 1er mars 2020) draine chaque année des dizaines de milliers de visiteurs, le nombre d’agriculteurs, lui, diminue. En 1988, la France comptait plus d’un million d’exploitants ; contre 450 000 en 2018. L’âge moyen des agriculteurs est de 52 ans – ce qui augure de nombreux départs en retraite dans les années à venir, alors même que la profession attire peu. Quelles pourraient être les conséquences de cette diminution de la population agricole ? Une agriculture sans agriculteur, est-ce possible ? 

Guillaume Erner reçoit François Purseigle, professeur des Universités en sociologie à l’ENSAT (École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse) , co-auteur avec Geneviève Nguyen et Pierre Blanc de l’ouvrage « Le nouveau capitalisme agricole », ed. Presses de Sciences Po.

Publicité