La pollution sonore a un coût de 156 milliards d'euros par an d'après une étude du Conseil National du Bruit et de l’Agence de la transition écologique (Ademe). ©AFP - Jasmin Merdan
La pollution sonore a un coût de 156 milliards d'euros par an d'après une étude du Conseil National du Bruit et de l’Agence de la transition écologique (Ademe). ©AFP - Jasmin Merdan
La pollution sonore a un coût de 156 milliards d'euros par an d'après une étude du Conseil National du Bruit et de l’Agence de la transition écologique (Ademe). ©AFP - Jasmin Merdan
Publicité
Résumé

Pourquoi le bruit, considéré comme une pollution, a-t-il un coût estimé aujourd’hui à 156 milliards d’euros par an ? Parce qu’il a des conséquences sur la santé des individus mais aussi un coût marchand : de quoi s’agit-il ?

avec :

Fanny Mietlicki (Directrice de l'Observatoire du bruit en Ile-de-France « Bruitparif »).

En savoir plus

156 milliards d’euros par an, c’est ce que coûte la pollution sonore d’après une étude du Conseil National du Bruit et de l’Agence de la transition écologique (Ademe), qui vient de paraître (22 juillet 2021). 25 millions de Français sont affectés par le bruit de manière significative. Celui-ci a bel et bien des conséquences sur la santé que l’on parvient aujourd’hui à mesurer. Pourquoi la pollution sonore a-t-elle un coût, un coût estimé à plusieurs milliards d’euros ?

Chloë Cambreling reçoit Fanny Mietlicki, directrice de Bruitparif, l’Observatoire du  bruit en Ile-de-France, présidente de la commission santé environnement au CNB, le Conseil National du Bruit, qui vient de publier une étude avec l’Agence de la transition écologique (Ademe) sur le coût social du bruit.

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Références

L'équipe

Chloë Cambreling
Chloë Cambreling
Élodie Piel
Collaboration
Juliette Devaux
Collaboration
Vivien Demeyère
Réalisation
Félicie Faugère
Réalisation