Médecin et patient ©AFP - SEBASTIEN BOZON
Médecin et patient ©AFP - SEBASTIEN BOZON
Médecin et patient ©AFP - SEBASTIEN BOZON
Publicité
Résumé

Alors que le déconfinement progressif est prévu dans à peine plus de deux semaines, l'APHP et la ville de Paris ont lancé la semaine dernière, Covisan, un dispositif d'équipes mobiles qui prennent en charge les malades du Covid-19.

avec :

Renaud Piarroux (Chef de service à la Pitié Salpêtrière (APHP), spécialiste des épidémies, membre de l'Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique rattaché à l’INSERM).

En savoir plus

Cette stratégie pour l'instant en expérimentation dans quatre hôpitaux, pourrait permettre d'identifier et d'isoler les personnes contaminées, et éviter ainsi une nouvelle flambée épidémique. Pour nous parler de ce dispositif, nous accueillons une des personnes qui contribue à son élaboration, Renaud Piarroux, professeur à l’AP-HP.Sorbonne Université, spécialiste des épidémies, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. 

En quoi consiste Covisan ? 

Covisan est un programme qui propose de s'allier avec les patients infectés, de prendre contact avec eux pour voir comment pouvoir protéger les proches et l'entourage. Renaud Piarroux

Publicité

"Le résultat des discussions va amener un certain nombre de mesures. On va distribuer des masques et des gels hydroalcooliques au patient et à l'entourage proche. Autre possibilité, on peut envoyer des équipes mobiles pour aller chez la personne pour déterminer les besoins qui permettraient de protéger la famille et d'empêcher une diffusion du virus au monde extérieur."

Une idée inspirée par les épidémies de choléra 

" J'ai beaucoup travaillé sur les épidémies de choléra. Et la première fois où j'ai été amené à utiliser cette approche d'équipe mobile, c'était aux Comores dans la fin des années 1990. Quand un malade arrivait, ces comités d'hygiène venaient en aide à son environnement et ça avait très bien fonctionné puisque le choléra avait été éliminé."

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

14 min