Qui est responsable du fiasco Autolib' ?

Voiture électrique Autolib. Photo prise le 2 décembre 2011 à Paris.
Voiture électrique Autolib. Photo prise le 2 décembre 2011 à Paris. ©AFP - PATRICK KOVARIK
Voiture électrique Autolib. Photo prise le 2 décembre 2011 à Paris. ©AFP - PATRICK KOVARIK
Voiture électrique Autolib. Photo prise le 2 décembre 2011 à Paris. ©AFP - PATRICK KOVARIK
Publicité

« La fin d’Autolib' est un contresens de l’histoire » a déclaré Nicolas Hulot. Ces petites voitures grises électriques qui circulent dans les rues de Paris et ses communes alentours depuis 2011 ne rouleront bientôt plus.

Avec
  • Emmanuel Grégoire Premier adjoint de la mairie de Paris en charge du budget, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements

La mairie de Paris avait conclu un contrat pour ce service d’autopartage avec le groupe Bolloré jusqu’en 2023. Le contrat est résilié. L’affaire s’est révélée être fiasco. A qui la faute ? Qui va payer ?

L'équipe