Photo prise le 29 août 2013 à Hazebrouck en France.
Photo prise le 29 août 2013 à Hazebrouck en France. ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Photo prise le 29 août 2013 à Hazebrouck en France. ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Photo prise le 29 août 2013 à Hazebrouck en France. ©AFP - PHILIPPE HUGUEN
Publicité

Supprimer l’âge pivot de départ à la retraite et privilégier la durée de cotisations font partie des mesures envisagées par le gouvernement pour la prochaine réforme des retraites. Est-ce qu'elles rendraient le système plus équitable ?

Avec
  • Hippolyte d'Albis directeur de recherche au CNRS et professeur à l'École d'économie de Paris

Le gouvernement s’apprête à recevoir, en cette première semaine de septembre 2019, patronat et partenaires sociaux, pour négocier la future réforme des retraites. Une réforme qui s’annonce difficile pour le gouvernement - plusieurs journées de mobilisation sont déjà prévues en septembre. Parmi les propositions envisagées par l’exécutif : supprimer l’âge pivot de départ à la retraite et privilégier la durée de cotisations. Qu’est-ce que cela signifie ? Est-ce que cette mesure rendrait ou non le système plus équitable ? 

Guillaume Erner reçoit Hippolyte d’Albis, professeur à l’école d’économie de Paris, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des questions d’économie et de démographie.

Publicité

Vous pouvez réécouter l'interview en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.