Photo prise le 15 septembre 2020 à Paris.
Photo prise le 15 septembre 2020 à Paris. ©AFP - MARTIN BUREAU
Photo prise le 15 septembre 2020 à Paris. ©AFP - MARTIN BUREAU
Photo prise le 15 septembre 2020 à Paris. ©AFP - MARTIN BUREAU
Publicité

L’actuel ministre de la Justice, Eric Dupond Moretti, est soupçonné de conflit d’intérêts pour être intervenu dans des dossiers qui le concernaient lorsqu’il était avocat : qu’est-ce qui est reproché précisément à Eric Dupond Moretti ?

Avec
  • Paul Cassia professeur de droit public à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur notamment de « Conflits d'intérêts : les liaisons dangereuses de la République », ed. Odile Jacob.

Un ministre de la justice perquisitionné et convoqué devant la Cour de Justice de la République, soupçonné de conflits d’intérêts. La situation est assez inédite, Eric Dupond-Moretti devra s’expliquer devant les magistrats de la CJR la semaine prochaine, le 16 juillet. Le Garde des Sceaux pourrait être mis en examen. Sur quels éléments ? Que lui est-il reproché précisément ? Sa position est-elle politiquement tenable ? 

Guillaume Erner reçoit Paul Cassia, professeur de droit public à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur notamment de « Conflits d'intérêts : les liaisons dangereuses de la République », ed. Odile Jacob.

Publicité

Membre de l’association de Défense des libertés constitutionnelles qui a saisi le Conseil d’Etat d’une demande d’annulation de la décision du Garde des Sceaux de faire une enquête contre les 3 magistrats du PNF (Parquet National Financier).

L'actuel Garde des Sceaux ayant été avocat pendant 35 ans a évidemment des conflits d'intérêts eu égard à son exercice professionnel passé. (...) Mais il existe des règles qui viennent prévenir les conséquences de ce mélange des genres, qui empêchent que l'exercice d'une fonction publique puisse permettre de régler des comptes aux bénéfices d'une activité privée.        
Paul Cassia

Le problème c'est qu'Eric Dupond-Moretti a demandé une enquête à l'encontre des trois magistrats du Parquet National Financier dans une affaire qui de près ou de loin pouvait intéresser son ancienne activité d'avocat.        
Paul Cassia

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

À réécouter : Le PNF dérange-t-il ?
La Question du jour
8 min

L'équipe