Photo de Julian Assange prise en 2011.
Photo de Julian Assange prise en 2011. ©AFP - BEN STANSAL
Photo de Julian Assange prise en 2011. ©AFP - BEN STANSAL
Photo de Julian Assange prise en 2011. ©AFP - BEN STANSAL
Publicité

Le New York Times, Le Guardian, Le Monde, Der Spiegel, El Pais, cinq grands quotidiens internationaux, demandent conjointement la fin des poursuites américaines contre le lanceur d'alerte et fondateur de Wikileaks, Julian Assange. Pourquoi ? Qu'est-ce qui est en jeu ?

« Publier n’est pas un crime ». C’est ce message que 5 grands quotidiens internationaux, dont « Le Monde », font passer dans une tribune publiée conjointement. Ils demandent que les Etats-Unis cessent les poursuites engagées contre le lanceur d’alerte et fondateur de Wikileaks, Julian Assange. L’Australien, qui a publié en 2010 des milliers de documents confidentiels sur les activités militaires américaines, principalement en Irak et en Afghanistan, est actuellement détenu au Royaume-Uni « dans une prison de haute sécurité ».

Guillaume Erner reçoit Jérôme Fenoglio, directeur du « Monde », qui a signé avec cinq autres grands quotidiens étrangers (le New York Times, le Guardian, Le Monde, Der Spiegel, El Pais) une lettre ouverte estimant que « le gouvernement des Etats-Unis doit cesser ses poursuites » contre le lanceur d’alerte Julian Assange.

Publicité

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

L'équipe